En ce moment
 

Des photos d'un journaliste américain, enlevé il y a 6 ans en Syrie, exposées à Washington

Des photos d'un journaliste américain, enlevé il y a 6 ans en Syrie, exposées à Washington
Debra Tice, la mère du journaliste américain Austin Tice, à Washington le 2 novembre 2016Andrew CABALLERO-REYNOLDS

Une exposition de photos prises par le journaliste américain Austin Tice doit ouvrir mardi à Washington, six ans jour pour jour après son enlèvement en Syrie dans des circonstances toujours floues.

Ses parents ont prévu d'assister mardi au vernissage de cette exposition de photos prises en Syrie organisée au Club national de la presse.

"Il est vraiment important que les gens puissent voir le travail des journalistes qui risquent leur vie dans les zones de conflit", a déclaré Margaux Ewen, directrice de Reporters sans frontières pour l'Amérique du Nord.

Il s'agit d'une exposition itinérante destinée à attirer l'attention sur la détention d'Austin Tice, 37 ans.

Peu d'informations ont été rendues publiques depuis son enlèvement le 14 août 2012 près de Damas.

Le journaliste indépendant, qui travaillait pour McClatchy News, le Washington Post, CBS, l'Agence France-Presse (AFP) et d'autres médias, est apparu dans une vidéo en septembre 2012, les yeux bandés. Mais l'identité de ses ravisseurs --militants radicaux, autorités syriennes ou autres-- reste inconnue à ce jour.

La famille de M. Tice, persuadée qu'il est encore en vie, a lancé ces dernières années plusieurs appels à sa libération.

Les autorités fédérales américaines ont annoncé en avril offrir une récompense d'un million de dollars pour toute information permettant de retrouver la trace du photojournaliste.

Vos commentaires