En ce moment
 

Deux Américains rapatriés de Syrie et inculpés aux Etats-Unis

Syrie

(Belga) Deux Américains accusés d'avoir collaboré avec le groupe Etat islamique (EI) en Syrie ont été rapatriés aux Etats-Unis pour y être jugés, a annoncé mardi le ministère américain de la Justice.

"Deux citoyens américains accusés séparément d'avoir enfreint les lois fédérales ont été transférés de centres de détention des Forces démocratiques syriennes et acheminés aux Etats-Unis où ils seront prochainement présentés aux tribunaux", a indiqué le ministère dans un communiqué. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants arabes et kurdes alliée des Etats-Unis, détient plusieurs centaines de combattants étrangers ayant rejoint l'EI à l'époque du "califat" que les djihadistes avaient proclamé sur une vaste zone couvrant le nord de la Syrie et une partie de l'Irak. Ils ont été rapatriés aux Etats-Unis par l'armée américaine, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Pentagone. Originaire de Dearborn dans le Michigan, Ibraheem Izzy Musaibli, 28 ans, est accusé d'avoir participé d'avril 2015 à juin 2018 aux activités de l'EI, que les Etats-Unis ont formellement désigné comme une organisation terroriste. Il sera informé des accusations à son encontre mercredi par un juge de Detroit. Le ministère n'a pas mentionné le nom du deuxième djihadiste rapatrié, mais selon CNN il s'agit de Samantha El Hassani, une Américaine originaire de l'Indiana qui avait épousé un djihadiste. "La division de la Sécurité nationale (du ministère de la Justice, ndlr) ne tolérera pas les menaces contre notre pays émanant d'organisations terroristes comme l'EI, même si elles émanent de nos propres citoyens", a noté un haut responsable du ministère, John Demers. (Belga)

Vos commentaires