En ce moment
 
 

Disparition de de Théo Hayez: la police continue d'explorer "toutes les pistes", "Nous ne pouvons pas abandonner la famille"

Disparition de de Théo Hayez: la police continue d'explorer
©BELGA

Deux mois après la disparition d'un jeune Belge en Australie, "toutes les pistes d'investigation" sont explorées, assure la police australienne. Des analyses ADN sont encore en cours pour déterminer si une casquette retrouvée près du phare de Byron Bay mi-juillet est celle portée par Théo Hayez lors de son voyage dans l'île-continent.

"Toutes les pistes d'investigation sont suivies dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Théo Hayez", a confirmé à Belga mercredi une porte-parole de la police locale de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Théo Hayez a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai au sortir d'une boîte de nuit dans la station balnéaire de Byron Bay. Son téléphone a été borné le lendemain près du phare au nord-est de la localité. Lors de recherches menées par des volontaires dans les environs, une casquette similaire à celle portée par le jeune homme a été retrouvée mi-juillet et remise à la police. "Des tests ADN sont toujours en cours, sans qu'il y ait de délai précis", a indiqué à Belga la porte-parole interrogée sur les délais des analyses. "C'est au cas par cas, cela dépend de la complexité, de l'endroit, du nombre de personnes", a-t-elle précisé.

Les recherches physiques de la police australienne ont pris fin début juillet, mais les battues menées par les volontaires se poursuivent, principalement dans le bush dense qui borde la plage de Tallow Beach, au sud du phare. Une dizaine de bénévoles étaient à l'œuvre en dépit de la pluie mercredi, deux mois après la disparition du jeune Bruxellois. "Nous attendons toujours les résultats des analyses ADN. Si nous pouvions trouver n'importe quelle preuve, peut-être un collier ou son téléphone, nous ne pouvons pas abandonner la famille", déclarait dimanche à NBN News Noeline Smith qui organise ces recherches indépendantes. Le père du jeune disparu, Laurent Hayez, a exprimé la semaine passée son intention de retourner à Byron Bay dans le courant du mois d'août.

"Les parents de Théo et son jeune frère ne sont pas résignés et font confiance aux polices australienne et belge, dont le travail continue, pour obtenir des réponses", avait-il communiqué.

Vos commentaires