En ce moment
 

Donald Trump menace l'Arabie Saoudite de "graves conséquences" après l'assassinat d'un journaliste

Donald Trump menace l'Arabie Saoudite de

Selon Donald Trump, le journaliste dissident Jamal Khashoggi a bien été assassiné à Istanbul. Le président des USA menace l'Arabie Saoudite de "graves conséquences" si la responsabilité de Riyad est confirmée.

En quelques heures seulement, face à l’accumulation de preuves, les États-Unis se démarquent de l’Arabie saoudite, allié militaire et surtout commercial. Pour la première fois Donald Trump admet que le journaliste saoudien dissident est probablement mort.

"Cela me semble bien être le cas. C’est très triste, a déclaré  le président des États-Unis. "Les conséquences pourront être très graves. C’est mauvais, très mauvais mais on va voir ce qui se passe".

Les organisations des droits de l’homme ont porté l’affaire au siège des Nations unis pour demander une enquête internationale. La photo de Jamal Khashoggi hante dorénavant les relations internationales. Pour un des rapporteurs de l’Onu, c’est un crime.

"C’est un crime et c’est une attaque haineuse contre la dignité humaine. C’est complètement contre les principes fondamentaux de l’ONU", déclare Bernard Duhaine, rapporteur de l’ONU pour les disparitions.

De nouvelles photos dévoilées par la presse turque montrent distinctement l’un de plus proches collaborateur du prince héritier entré au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Là où le journaliste aurait été assassiné.

Mohammed ben Salmane, le prince héritier saoudien, courtisé il y a quelques jours par le monde entier est en train d’isoler son royaume, d’en montrer sa cruauté.

Vos commentaires