En ce moment
 

Dopage: la Russie "salue" la levée de sa suspension, fruit d'"un énorme travail"

Dopage: la Russie
Logo de l'Agence mondiale antidopage au siège de l'organisation, à Montréal, le 20 septembre 2016Marc BRAIBANT

La vice-Premier ministre russe chargée des Sports Olga Golodets a "salué" jeudi la levée de la suspension de l'agence russe antidopage Rusada par l'Agence mondiale antidopage (AMA), assurant qu'elle était le fruit d'un "énorme travail" réalisé ces dernières années dans la lutte contre le dopage.

"Nous saluons la décision de l'AMA. La Russie confirme son attachement aux principes d'un sport propre. Ces dernières années, un énorme travail a été effectué en Russie pour créer des conditions transparentes et claires" de lutte contre le dopage, a-t-elle déclaré, citée par des agences de presse russes.

L'agence russe avait été suspendue le 18 novembre 2015. Depuis, l'ensemble de la direction de Rusada, accusée d'avoir couvert des cas de dopage, a été remplacée et l'Agence russe est devenue une organisation indépendante du gouvernement russe.

Les autorités ont de leur côté durci la politique antidopage, introduisant une responsabilité pénale au fait de se doper. En février 2016, l'AMA avait autorisé Rusada à mener de nouveau des programmes de contrôle antidopage, sous tutelle de l'agence antidopage britannique.

Le patron de Rusada, Iouri Ganous, a de son côté salué un "premier pas", disant espérer que "nous avons commencé à tourner cette page sombre du sport russe et soviétique".

"Nous avons beaucoup de travail devant nous. En premier lieu, il est nécessaire de rétablir la confiance", a-t-il poursuivi, assurant que "nous ne pouvons plus nous permettre de tels scandales. Les sportifs doivent jouer selon les règles".

L'AMA a annoncé jeudi la levée de la suspension de l'agence russe antidopage (Rusada), de nouveau déclarée "conforme" au code mondial antidopage après quasiment trois de suspension en raison du système de dopage institutionnel mis en place en Russie entre 2011 et 2015.

"Aujourd'hui, une grande majorité du comité exécutif de l'AMA a décidé de rétablir la Rusada comme conforme au Code, et ce seulement sous strictes conditions", a déclaré le président de l'AMA, Craig Reedie, cité sur le compte Twitter officiel de l'institution.

L'AMA avait annoncé la semaine dernière avoir reçu une recommandation interne pour lever la suspension de Rusada. Cette annonce lui a valu un déluge de critiques sur son indulgence supposée.

Comités de sportifs, agences antidopage et de nombreuses voix, surtout aux Etats-Unis et en Europe occidentale, avaient exhorté l'AMA à ne pas lever les sanctions contre la Russie.

Vos commentaires