En ce moment
 

Dopage: le TAS confirme le recours de l'athlétisme russe face à sa suspension

Dopage: le TAS confirme le recours de l'athlétisme russe face à sa suspension
Photo du siège du Tribunal arbitral du sport à Lausanne, prise le 6 février 2012Fabrice Coffrini
sport, Russie

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé jeudi avoir bien enregistré un recours de la Fédération russe d'athlétisme (Rusaf) contre sa suspension par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), confirmant une annonce de la Rusaf faite mercredi.

Le TAS a écrit dans un communiqué avoir lancé une procédure d'arbitrage suite à la demande par la Rusaf, suspendue des compétitions internationales d'athlétisme depuis novembre 2015, de l'annulation de sa suspension, confirmée par le Conseil de l'IAAF le 27 juillet.

La Fédération russe d'athlétisme a indiqué mercredi qu'elle demandait la nullité de la feuille de route qui lui avait été imposée lors de ce Conseil, qui comprend la reconnaissance par les autorités russes des conclusions des rapports McLaren et Oswald, à savoir que des représentants du ministère russe des Sports étaient impliqués dans le système pour couvrir des cas de dopage, et l'accès à la base de donnée du laboratoire de Moscou.

Cet appel intervient une semaine après la décision de l'Agence mondiale antidopage (AMA) de lever la suspension de l'Agence russe (Rusada), l'IAAF ayant alors immédiatement précisé qu'elle avait ses propres critères pour réintégrer la Russie.

Le quotidien anglais The Times a publié mercredi des extraits de la lettre envoyée par le président de la Rusaf Dmitri Chliakhtine à Sébastian Coe, le président de l'IAAF.

"Étant donné que les critères restants pour la réintégration de la Rusaf étaient essentiellement identiques à ceux que le comité exécutif de l'AMA considère comme atteints, nous demandons respectueusement que l'IAAF décide de réinstaurer la Rusaf aussi vite que possible", écrit M. Chliakhtine.

Une "task force" chargée d'évaluer les progrès réalisés par la Russie va étudier "dans les prochaines semaines" la décision prise par l'AMA et les conditions qu'elle a avancées, et présentera son rapport "début décembre au Conseil de l'IAAF", avait indiqué la Fédération internationale d'athlétisme il y a une semaine.

Vos commentaires