En ce moment
 

Dopage: réintégration de la Russie, "un coup terrible aux athlètes propres dans le monde"

Dopage: réintégration de la Russie,
L'Américain Travis Tygart, directeur de l'Agence américaine antidopage, à Washington, le 28 février 2017ALEX WONG
sport

L'agence américaine antidopage (Usada) a sévèrement condamné jeudi la décision "déroutante et inexplicable" de l'Agence mondiale antidopage (AMA) de réintégrer la Russie, frappée de sanctions pour un système de dopage institutionnel entre 2011 et 2015.

Cette décision "porte un coup terrible aux athlètes propres dans le monde", a affirmé dans un communiqué Travis Tygart, le patron de l'Usada, alors que l'agence russe (Rusada) "n'a pas rempli deux conditions restantes" fixées par l'AMA.

L'instance internationale demandait que les autorités russes acceptent publiquement les conclusions du rapport McLaren sur l'existence d'un système institutionnel de dopage et que le gouvernement russe donne accès à l'AMA au laboratoire antidopage de Moscou, au coeur de la triche pendant des années.

L'AMA "a envoyé un message clair au monde: nous faisons passer les désirs d'une petite poignée de dirigeants sportifs avant les droits de millions d'athlètes propres et avant les rêves de milliards d'amateurs de sport", a ajouté M. Tygart.

Il a également appelé à "réformer l'AMA pour lui donner le pouvoir de règlementer, comme tout bon comité de surveillance mondial doit le faire".

Réuni aux Seychelles, le comité exécutif de l'AMA a décidé jeudi de rétablir la Rusada comme conforme au Code (mondial antidopage, ndlr) sous strictes conditions.

Le comité exécutif a décidé d'une date butoir - non précisée - d'ici laquelle la Rusada devra donner accès à l'AMA à ses échantillons et ses données provenant de son laboratoire de Moscou. Si cette date n'était pas respectée, le comité exécutif a pris un "engagement clair" à suspendre de nouveau l'agence russe, selon le compte Twitter de l'AMA.

Vos commentaires