En ce moment
 
 

Dopage/Russie: Reedie (AMA) prédit un processus long mais reste optimiste

Dopage/Russie: Reedie (AMA) prédit un processus long mais reste optimiste
Le président de l'AMA Craig Reedie, en conférence de presse à Glasgow, le 20 novembre 2016Andy Buchanan
 
 

Le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA) Sir Craig Reedie, réélu dimanche à Glasgow en Ecosse, a estimé auprès de l'AFP que "la route était encore longue" pour que la Russie devienne conforme au Code mondial antidopage, tout en réaffirmant son optimisme.

"Il y a eu (en Russie) de très claires infractions aux règles et ils doivent se remettre en conformité avec ces règles", a estimé M. Reedie en marge du conseil de fondation de l'AMA. "On ne peut pas juste dire +OK, c'est bien, vous avez fait des progrès... Il y a une procédure que nous sommes en train de suivre."

Réélu pour trois ans à la tête de l'AMA, l'ancien patron du Comité olympique britannique a jugé par ailleurs que "la route était encore longue (pour la Russie): accès aux échantillons dans les laboratoires, villes inaccessibles, éducation, capacité en matière de contrôles... Il y a encore beaucoup de travail à faire mais c'est en route."

Accusée de dopage d'Etat en juillet après les révélations du rapport commandé par l'AMA à un expert indépendant, Richard McLaren, la Russie avait vu plus d'une centaine de ses athlètes sélectionnés exclus des Jeux de Rio en août.

"La question est de savoir combien (de temps) cela va prendre à Poutine pour désamorcer les situations qui ont créé ces infractions, a conclu Reedie. Cela implique des consultations et le gouvernement peut mettre du temps à lancer ce genre de consultations. Il est difficile de les bousculer."


 

Vos commentaires