En ce moment
 
 

Drapeaux israéliens brûlés devant l'ambassade de Bahreïn en Irak

(Belga) Environ 200 manifestants ont brûlé des drapeaux israéliens jeudi soir devant l'ambassade de Bahreïn à Bagdad, au lendemain de la présentation dans ce pays du Golfe d'un plan américain pour régler le conflit israélo-palestinien, a indiqué un responsable policier.

"Des drapeaux israéliens ont été brûlés et des drapeaux palestiniens et irakiens hissés devant l'ambassade", a déclaré cet officier de police à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat. Il a ajouté que les manifestants n'étaient pas parvenus à entrer dans l'enceinte de l'ambassade et que les forces de sécurité irakiennes étaient parvenues à les disperser en soirée. Les manifestants ont notamment dénoncé le tenue mardi et mercredi à Bahreïn d'une conférence où les Etats-Unis ont présenté un plan visant à revitaliser une économie palestinienne en crise chronique. Les Palestiniens l'ont boycotté, accusant Washington d'avoir un parti pris pro-israélien et d'ignorer leur revendication cruciale d'un Etat indépendant. Pour les experts, les Etats arabes du Golfe, comme Bahreïn, sont incités à faire cause commune avec Israël face à l'Iran qu'ils accusent de vouloir étendre son influence dans la région et de chercher à se doter de l'arme nucléaire. L'Iran est l'une des deux grandes puissances agissantes en Irak, avec les Etats-Unis. Le ministre de l'Intérieur irakien, nommé il y a trois jours, s'est rendu sur place pour rencontrer les diplomates bahreïnis. Bagdad, vainqueur fin 2017 du groupe jihadiste Etat islamique (EI) --avec l'aide des Etats-Unis mais aussi de groupes armés pro-iraniens--, tente de se poser en acteur diplomatique incontournable et en exemple de la stabilité retrouvée dans un Moyen-Orient profondément divisé. L'été dernier toutefois, lors d'un mouvement de contestation sociale qui avait tourné à la violence, le consulat iranien de Bassora (sud) avait été entièrement incendié. (Belga)

Vos commentaires