Egypte: huit jihadistes présumés tués dans le désert occidental

(Belga) Huit jihadistes présumés ont été tués dans le désert occidental, en Egypte, par des frappes aériennes, a annoncé samedi l'armée, qui mène une vaste campagne à travers le pays contre le groupe Etat islamique (EI).

Sur ordre du président Abdel Fattah al-Sissi, l'Egypte a lancé il y a un an l'opération "Sinaï 2018" destinée à déloger les jihadistes de l'EI de cette péninsule (est) et d'autres régions du pays, dont le désert occidental, proche de la Libye. "L'armée de l'air a ciblé le foyer terroriste (...), l'opération conduisant à l'élimination de huit terroristes très dangereux", ont déclaré les Forces armées dans un communiqué. "D'autres personnes" ont été arrêtées lors de cette opération, ont-elles ajouté. Les forces de sécurité annoncent régulièrement la mort de jihadistes présumés, donnant très rarement des détails sur leur identité, les groupes auxquels ils appartiennent ou les opérations exactes qu'ils planifiaient. Les informations sur ces opérations ne peuvent pas être vérifiées de sources indépendantes. Certaines ONG, comme Human Rights Watch, dénoncent des exécutions extra-judiciaires, notamment dans le Nord Sinaï, région bouclée par l'armée et où l'EI est particulièrement actif. Lancée le 9 février 2018, l'opération "Sinaï 2018", censée durer trois mois, est en cours depuis un an. (Belga)

Vos commentaires