En ce moment
 
 

Elections en RDC - L'heure est au délicat comptage des voix

Elections en RDC - L'heure est au délicat comptage des voix

(Belga) Les bureaux de vote sont passés dimanche à l'étape cruciale du comptage des voix en République démocratique du Congo où des élections se sont déroulées dans un climat "relativement calme", selon l'épiscopat, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) estime que "le climat général du déroulement du vote a été relativement calme", sur la base de l'observation de 78% des bureaux de vote. "Nos observateurs sur le terrain ont fait état de la destruction du matériel électoral à Kingabwa (un quartier de Kinshasa)", a dit le porte-parole de la Cenco, l'abbé Donatien Nshole. La Cenco n'a pas confirmé que quatre personnes avaient été tuées lors du vote dans le Sud-Kivu, une information rapportée par le directeur de campagne du candidat de l'opposition Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe. Dans un message lu à la télévision publique (RTNC), le président Joseph Kabila a félicité le peuple congolais pour avoir voté "dans la paix et la dignité" et "dans le respect de la souveraineté". Le dépouillement a commencé après la prolongation du vote au-delà de l'heure prévue de fermeture à 17h00 (15h00 GMT dans l'Est, 16h00 GMT dans l'Ouest). "Les candidats qui nous intéressent le plus sont le 13, 4 et 20", a déclaré le président du bureau du collège Saint Georges dans la commune de Kintambo à Kinshasa. Il s'agit des numéros des trois principaux candidats, le dauphin du président Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, et les deux opposants Martin Fayulu et Félix Tshisekedi. L'opposant Martin Fayulu est arrivé en tête dans le bureau de vote du lycée Kiwele à Lubumbashi qui n'a enregistré que 239 votants sur 660 inscrits. Plus à l'est, à Goma, après des pauses pour le dîner, le dépouillement a commencé dans les centres électoraux, notamment à l'école Des Volcans et au centre de l'école Zanner, dans le quartier Majengo. Les agents électoraux suivent scrupuleusement le mode opératoire sous l'oeil attentif et fatigué des témoins. Les trois parties de chaque bulletin de vote sont détachées pour constituer trois piles de ces trois scrutins (présidentiel, législatif, et provincial. Les résultats provisoires de la présidentielle doivent être annoncés le 6 janvier d'après le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). (Belga)

Vos commentaires