En ce moment
 
 

Elections en RDC - Législatives partielles remportées par l'opposition dans l'est de la RDC

(Belga) Des élections législatives partielles ont été remportées à Beni et Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo, par les proches de Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre, et par les pro-Kabila à Yumbi, dans le sud-ouest, d'après les résultats provisoires publiés mardi par la commission électorale.

Sur les 14 sièges à la députation nationale dans la province du Nord-Kivu (Beni et Butembo) les regroupements de membres de la coalition Lamuka - qui soutenait la candidature de M. Fayulu à la présidentielle - ont remporté 10 sièges contre 3 pour les proches de l'ancien président Joseph Kabila et un seul pour le camp du nouveau président Félix Tshisekedi. En revanche, dans la circonscription de Yumbi (province de Mai-Ndombe), théâtre d'un massacre mi-décembre, l'unique siège à la députation nationale a été remporté par un membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD , parti de M. Kabila). De même pour la députation provinciale, le seul siège a été gagné par un membre du même parti. Un délai de 8 jours est accordé aux candidats et regroupements politiques pour faire recours en cas de contestation. Les élections générales (présidentielle et législatives) du 30 décembre avaient été reportées dans ces circonscriptions officiellement en raisons de l'épidémie d'Ebola et l'insécurité à Beni-Butembo, et un conflit communautaire qui venait de faire des centaines de morts mi-décembre à Yumbi. Le vote n'a donc aucune incidence sur l'élection à la présidence de Félix Tshisekedi, proclamé vainqueur par la Commission électorale puis la Cour constitutionnelle en janvier, sous les critiques de M. Fayulu. Par ailleurs, l'élection de ces 15 nouveaux députés ne pèsera pas non plus sur les rapports de force à l'Assemblée nationale où les partisans de l'ancien président Kabila disposent déjà de la majorité absolue. L'élection de gouverneurs aura lieu mercredi dans 24 provinces sur 26. Ce scrutin sera organisé dans les provinces du Nord-Kivu et de Mai-Ndombe le 30 mai 2019, selon le calendrier publié mardi par la commission électorale. (Belga)

Vos commentaires