En ce moment
 

En Afrique du Sud, la justice décriminalise la consommation du cannabis à usage privé

Afrique du Sud

(Belga) La justice sud-africaine a légalisé mardi la consommation de la marijuana à usage personnel pour les adultes, épilogue judiciaire d'un dossier qui suscite la polémique depuis des années dans ce pays comme dans le reste du monde.

La loi interdisant la consommation de marijuana à domicile par des adultes est "anticonstitutionnelle et par conséquent nulle", a déclaré le juge Raymond Zondo en lisant le verdict rendu à l'unanimité par la plus haute instance judiciaire d'Afrique du Sud. "Ce ne sera plus un délit pour un adulte de consommer ou de posséder du cannabis à titre privé pour sa consommation personnelle à domicile", a-t-il ajouté. La Cour, basée à Johannesburg, a aussi autorisé la culture à domicile de la marijuana et ordonné au parlement de rédiger dans les deux ans une nouvelle loi conforme à sa décision. Le jugement ne décriminalise toutefois pas l'usage de la marijuana en public, ni sa commercialisation. Dans l'enceinte du tribunal, des dizaines de partisans de la légalisation ont applaudi à tout rompre ce jugement historique, tandis qu'à l'extérieur plusieurs d'entre eux profitaient déjà de la décision en fumant sans retenue. En 2017, un tribunal de la province du Cap occidental (sud) avait jugé anticonstitutionnelle l'interdiction faite aux adultes de consommer du cannabis à domicile. Mais les ministères de la Justice, de la Police, de la Santé et du Commerce avaient saisi la Cour constitutionnelle, estimant qu'"il y avait une preuve objective des effets négatifs du cannabis". La communauté scientifique demeure divisée sur les bienfaits médicaux du cannabis. En 2017, l'Académie américaine des sciences avait proposé une synthèse de plus de 10.000 travaux parus sur les effets de la plante. Si elle est efficace pour réduire la douleur dans certains cas, avait-elle estimé, trop de zones d'ombre demeurent encore sur son impact. (Belga)

Vos commentaires