En ce moment
 

En Californie, la police craint la fumette au volant

En Californie, la police craint la fumette au volant
Le cannabis est légal dans huit Etats aux Etats-Unis, et dans la capitale fédéraleRobyn Beck

La marijuana a beau être légale dans huit Etats américains et dans la capitale, conduire après avoir fumé peut toujours vous envoyer au poste.

Vendredi 20 avril, en ce jour de célébration non-officielle de la culture du cannabis ("4/20"), la police et les services de santé de Californie, où l'herbe est légale depuis janvier, craignent de voir une augmentation drastique du nombre de personnes arrêtées ou hospitalisées pour une overdose de marijuana.

La loi punit la conduite sous l'emprise de la ganja au même titre que la conduite en état d'ivresse, ne faisant pas de différence entre les deux produits psychotropes.

John Hernandez, qui travaille depuis huit ans à la police de Los Angeles (LAPD) dénonce "un cruel manque de connaissances de la part des consommateurs". "Ils disent +Je pensais pouvoir conduire, c'est légal maintenant!+", explique-t-il à l'AFP.

Récemment, lors d'un contrôle d'alcoolémie, le policier a arrêté une voiture dont émanait une forte odeur de cannabis.

Le conducteur, un homme de 20 ans bien habillé et aux yeux injectés de sang a reconnu avoir fumé, mais neuf heures auparavant, a-t-il assuré.

Ses trois amis, présents dans le véhicule avec lui, ont volé à son secours: "Il va bien, tout le monde va bien".

L'agent de police, un brin circonspect, a alors décidé de lui faire passer un test standard: marcher en suivant une ligne, se tenir sur une jambe et se toucher le nez.

"Je lui ai dit: +Mettez les mains sur vos hanches+ mais elles étaient très éloignées, comme un avion. On aurait dit qu'il allait s'envoler, ou qu'il voulait garder l'équilibre".

Le suspect a mis la fébrilité de ses jambes sur le compte de sa nervosité. "Le signe de quelqu'un qui est sous l'emprise du cannabis", pour John Hernandez.

Résultat: les menottes et un tour dans le panier à salade, direction le poste de police.

- Overdose d'enfants -

Là-bas, les fumeurs sont placés derrière les barreaux jusqu'à ce qu'ils dégrisent. S'ensuit pour eux un passage au tribunal, et très probablement la perte de leur permis de conduire.

En plus de l'herbe elle-même, les bonbons et chocolats au cannabis sont en vente libre en Californie.

Les experts craignent cependant que les enfants les confondent avec de vraies sucreries inoffensives. Mark Morocco, professeur à l'hôpital de l'université UCLA à Los Angeles, explique ainsi que les docteurs ont constaté une "augmentation graduelle mais progressive" d'overdoses de marijuana chez des enfants depuis janvier.

Au premier abord, en voyant ces enfants "changés", les médecins pensent à des infections, des traumatismes, ou au pire des overdoses de médicaments.

Une consommation excessive d'herbe est "la dernière chose à laquelle ils pensent", continue Mark Morocco.

Faire une overdose de cannabis n'est pas mortel, les effets finissent par disparaître. Dans le cas d'un mineur, un travailleur social doit être appelé.

La clé, selon le médecin, est de dire aux parents de traiter la marijuana comme des médicaments, "ou comme une arme". "Il faut la surveiller si elle se trouve dans votre maison".

Vos commentaires