En ce moment
 
 

Erdogan porte plainte contre une opposante pour "insulte au président"

Erdogan porte plainte contre une opposante pour

(Belga) Le président turc Recep Tayyip Erdogan a porté plainte jeudi contre une opposante qu'il accuse de l'avoir "injurié" pour avoir dit qu'il qualifiait les électeurs ne votant pas pour lui de "terroristes".

La plainte, qui vise la dirigeante du parti de droite Iyi, Meral Aksener, a été déposée par les avocats du président turc auprès du parquet d'Ankara, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu. En cause, des déclarations de Mme Aksener la veille à Denizli (ouest) lors d'un meeting de campagne pour les élections locales du 31 mars. "Comment allez-vous, chers habitants de Denizli que le président de la République qualifie de terroristes ?", a notamment lancé l'opposante au début du meeting. "Cela fait 17 ans que cette personne mène une politique qui nous divise et nous monte les uns contre les autres", a ajouté Mme Aksener, qui fut notamment ministre de l'Intérieur. Ces propos ont provoqué la colère de M. Erdogan, qui s'en prend depuis de façon virulente à cette opposante qu'il avait relativement épargnée jusque-là, concentrant ses piques sur son principal opposant, Kemal Kiliçdaroglu, chef du parti CHP (social-démocrate). Le président turc est régulièrement accusé par ses opposants de diaboliser ceux qui ne votent pas pour lui et d'avoir profondément polarisé la Turquie depuis son arrivée au pouvoir en 2003. M. Erdogan accuse à longueur de meetings quotidiens les dirigeants des partis d'opposition, notamment du CHP et du parti prokurde HDP, d'être à la solde de plusieurs "organisations terroristes". Cette expression désigne la guérilla du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ou le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, que M. Erdogan accuse d'avoir ourdi une tentative de coup d'Etat en 2016. Des milliers de personnes ont été poursuivies ou condamnées en Turquie ces dernières années pour avoir insulté M. Erdogan, un crime passible d'un à quatre ans de prison. (Belga)

Vos commentaires