En ce moment
 
 

Etats-Unis et Corée du Sud veulent "interrompre" un exercice militaire majeur

Etats-Unis et Corée du Sud veulent
Les forces armées de Corée du Sud et américaines s'entraînent depuis des annéesJUNG Yeon-Je

Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont l'intention d'"interrompre" leurs exercices militaires annuels conjoints au moment où le président américain Donald Trump poursuit ses efforts afin d'améliorer les relations avec la Corée du Nord, a affirmé vendredi un responsable américain à l'AFP.

Cette déclaration d'un représentant américain, s'exprimant sous couvert d'anonymat, intervient deux jours après la rencontre entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Hanoï. Ce sommet n'a donné lieu à aucun accord mais les deux parties souhaitent garder la porte du dialogue ouverte.

Le site américain NBC News avait, le premier - en citant deux responsables de la défense américaine - annoncé le report des manoeuvres militaires "Foal Eagle" qui ont généralement lieu au printemps.

Ces exercices militaires conjoints, organisés régulièrement par les deux alliés, provoquent chaque année la colère de Pyongyang qui les présente comme une répétition générale d'une invasion de la Corée du Nord.

Dans le passé, 200.000 soldats sud-coréens et quelque 30.000 soldats américains ont participé aux manoeuvres conjointes annuelles "Foal Eagle" et "Key Resolve".

Depuis le premier sommet entre Trump et Kim à Singapour en juin, les Etats-Unis et la Corée du Sud ont réduit ou supprimé plusieurs exercices militaires conjoints, et les bombardiers américains ne survolent plus la Corée du Sud.

Le président américain s'est plaint à plusieurs reprises de l'aspect coûteux de ces exercices.

NBC a indiqué que les exercices annuels seront remplacés par des manoeuvres "plus restreintes et spécifiques à la mission".

Le président républicain a cependant exclu le retrait des quelque 28.500 soldats déployés en Corée du Sud pour la protéger de son voisin du Nord armé de la bombe atomique.

Vos commentaires