En ce moment
 
 

États-Unis : une famille noire victime d'une bavure policière obtient un dédommagement historique

 
 

Aux États-Unis, un dédommagement historique a été accordé à une famille de victime après une bavure policière. Au mois mars, une jeune femme noire avait été abattue par erreur lors d'une intervention de la police chez elle. Sa famille vient d'obtenir plus de 10 millions d'euros d'indemnités.

Elle s'appelait Breonna Taylor, elle était infirmière. Le treize mars dernier en pleine nuit, 3 policiers qui enquêtent sur un trafic de drogue font irruption chez elle. Son petit ami surpris ouvre le feu, les policiers ripostent. Breonna reçoit au moins cinq balles et perd la vie.

Six mois plus tard, la famille de la jeune femme a trouvé un accord à l'amiable avec la ville : plus de 10 millions de dollars. "C'est important de noter qu'un accord financier n'était pas négociable sans d'importantes réformes de la police locale et c'est ce que nous avons obtenu", rappelle l'avocate de la famille de Breonna Taylor Lonita Baker.

L'accord prévoit notamment de mieux encadrer les mandats d'arrêt et de recenser les plaintes contre les agents. La famille de Breonna ne renonce pas à l'enquête pénale pour autant, elle veut que les policiers soient jugés. Depuis le mois de mars, l'un des hommes a été licencié, les deux autres sont mis à pied mais aucune inculpation à ce stade.

"S'il vous plaît, continuez à dire son nom : Breonna Taylor", lance la mère de la victime. Si la ville de Louisville a tendu la main à la famille en lui accordant ce montant historique de dix millions d'euros, c'est aussi sous la pression des manifestants qui n'ont eu de cesse de demander justice pour la mort de la jeune femme de 26 ans.




 

Vos commentaires