Etats-Unis: une grand-mère a peut-être permis d'éviter un nouveau bain de sang dans une école

Etats-Unis: une grand-mère a peut-être permis d'éviter un nouveau bain de sang dans une école
Image d'illustration

Une grand-mère a dénoncé à la police les plans de son petit-fils de 18 ans pour provoquer un bain de sang dans une école secondaire de l'Etat américain de Washington, à Everett, rapportent les médias locaux.

"Je ne peux plus attendre", avait-il écrit dans son journal intime ouvert par la dame, alors que celle-ci venait de découvrir une arme automatique cachée dans un étui à guitare.

Le jeune homme désirait faire le plus de victimes possibles, d'après son journal intime, où l'on apprend aussi qu'il était inspiré par les fusillades qui sèment régulièrement la terreur dans des écoles américaines et qu'il s'était renseigné pour éviter de commettre les "erreurs" de certains tireurs. Le document contenait également des détails sur la manière d'utiliser des armes artisanales. L'individu a été interpellé mardi dernier et placé en détention préventive. Chez sa grand-mère, en plus de l'arme automatique, les policiers ont trouvé des grenades inertes.

Des armes dont la possession est légale, a souligné l'avocate du suspect, selon laquelle rien ne prouve qu'il allait passer à l'acte. Mercredi, un tireur de 19 ans a tué 17 personnes dans un lycée du sud-est de la Floride.

Vos commentaires