En ce moment
 

Ex-espion empoisonné: la Russie riposte et annonce des mesures de représailles

Ex-espion empoisonné: la Russie riposte et annonce des mesures de représailles

La tension entre Moscou et Washington est maximale. En début de semaine, le président américain a autorisé l'expulsion de diplomates russes en réponse à l'empoisonnement d'un ex-agent double au Royaume-Uni. La Russie n'a pas tardé à riposter, ce qui fait craindre une surenchère. Explications avec notre journaliste Jean-Pierre Martin pour RTL Info 13h.

La Russie a procédé, à l'aube, à l'essai d'un nouveau missile intercontinental capable d'atteindre les Etats-Unis. D'ici samedi soir, les diplomates américains doivent avoir quitté leur consulat de Saint-Petersbourg. Une décision soutenue par la population. "Je crois que ces mesures sont adéquates. Je pense même qu'elles sont pas assez dures", indique un habitant. 

Ce jeudi, le ministre russe des Affaires étrangères a annoncé la fermeture de ce consulat, l'expulsion de 70 diplomates américains et de dizaines d'autres de pays occidentaux. "Toux ceux qui ont pris des mesures contre la Russie sont concernés, tous ceux qui suivent l'axe anglo-saxon et qui sont forcés de suivre leur politique anti-russe", a indiqué Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.


Une crise sans précédent

La décision russe est une réponse à l'expulsion de 140 diplomates russes des Etats-Unis, d'Europe et d'Australie. "La Russie choisit par ces actions de s'isoler un peu plus, diplomatiquement et économiquement. Pas seulement des Etats-Unis mais aussi du reste du monde", assure Heather Nauert, porte-parole du département d'État américain. 

L'empoisonnement de Serguei Skripal, un ancien agent russe, et de fille Ioulia Skripal, est à l'origine de cette crise sans précédent. Selon les médecins, l'état de santé de Ioulia s'améliore. Elle serait en état de parler aux enquêteurs. 

Vos commentaires