F1: Ericsson (Sauber) "ok" après un impressionnant accident aux essais du GP d'Italie

F1: Ericsson (Sauber)
La voiture du Suédois Marcus Ericsson (Sauber) évacuée de la piste lors des essais 2 du GP d'Italie, à Monza, le 31 août 2018Andrej ISAKOVIC

Malgré un violent choc et plusieurs tonneaux, le Suédois Marcus Ericsson (Sauber) allait bien après son impressionnant accident intervenu à l'ouverture de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie vendredi, a indiqué la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Ericsson a pu sortir seul de sa monoplace avant d'être amené au centre médical du circuit de Monza, où il a passé avec succès des contrôles de précaution.

Il a ensuite pu rejoindre son garage à pieds, sous les vivas du public.

Son DRS -ce volet monté sur l'aileron arrière des monoplaces qui s'ouvre pour gagner en vitesse de pointe mais provoque une perte d'adhérence- étant resté ouvert au moment de freiner à l'entrée d'un virage, celui-ci a immédiatement perdu le contrôle de sa voiture.

Il est ensuite venu heurter les barrières puis est parti en tonneaux, provoquant une interruption de séance d'une vingtaine de minutes, le temps de ramener sa monoplace au garage et d'en enlever les débris de la piste.

Vos commentaires