En ce moment
 
 

Fin de l'attaque contre un colistier du président afghan: au moins deux morts

(Belga) L'attaque contre les bureaux d'un colistier du président afghan Ashraf Ghani à Kaboul dimanche, le jour de l'ouverture de la campagne électorale pour la présidentielle de septembre, est terminée, ont annoncé les autorités qui déplorent au moins deux morts.

Une voiture piégée a explosé puis des hommes armés ont fait irruption dans les bureaux de l'Afghanistan green trend (AGT), un mouvement politique fondé par Amrullah Saleh, présent sur la liste d'Ashraf Ghani, candidat à sa réélection. Cette attaque a pris fin peu après 23h00 (18h30 GMT), soit près de six heures après la première déflagration, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur Nasrat Rahimi. "Tous les assaillants ont été tués", a-t-il dit, sans pouvoir toutefois être en mesure de fournir un bilan définitif. Selon le porte-parole du ministère de la Santé, Wahidullah Mayar, deux personnes, un homme et une femme, ont été tuées, et 25 autres blessées. "C'est une attaque directe contre les bureaux de l'AGT. J'ai entendu trois explosions et ensuite des coups de feu", a raconté au début de l'attaque un témoin, Ejaz Malikzada, joint par l'AFP. Présent dans les bureaux, M. Saleh, qui figure sur le trio formant la liste électorale du président-candidat Ghani en position de premier vice-président, a été évacué par son service de sécurité. Aucun des groupes insurgés, talibans ou branche afghane du groupe Etat islamique (EI), n'a pour l'heure revendiqué l'attaque. Les services de la Direction nationale de sécurité ont par ailleurs annoncé sur leur compte Twitter avoir arrêté dimanche "sept terroristes qui préparaient une nouvelle attaque à Kaboul". (Belga)

Vos commentaires