En ce moment
 

Forte participation au Zimbabwe pour les premières élections post-Mugabe

(Belga) Les Zimbabwéens votaient en masse et dans le calme lundi lors des premières élections générales depuis la chute du président Robert Mugabe en novembre après 37 ans de pouvoir, des scrutins historiques organisés dans un climat de suspicion de fraude.

Un total de 23 candidats -un record- sont en lice pour la présidentielle, organisée en même temps que les législatives et les municipales. La course pour la fonction suprême se joue entre l'actuel chef de l'Etat Emmerson Mnangagwa, patron de la Zanu-PF, le parti au pouvoir depuis l'indépendance du Zimbabwe en 1980, et l'opposant Nelson Chamisa, leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Pour ces scrutins historiques, "la participation est élevée", a annoncé à la mi-journée lundi la présidente de la commission électorale Priscilla Chigumba. De longues files d'attente s'étaient formées à l'aube devant de nombreux bureaux de vote à Harare. En début d'après-midi, ce fut autour de M. Mugabe, accompagné de son épouse, de voter sous les flashs des photographes à Harare. Il s'est refusé à tout commentaire. Mais la veille, il avait, lors d'une conférence de presse surprise, appelé les électeurs à faire chuter la Zanu-PF. Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue, un second tour sera organisé le 8 septembre. (Belga)

Vos commentaires