Forum économique de Davos - Soros s'en prend à Xi Jinping, "le plus dangereux ennemi" des sociétés démocratiques

Chine

(Belga) Le milliardaire philanthrope George Soros s'en est pris à la Chine et à son président Xi Jinping, qu'il a qualifié de "plus dangereux ennemi" des sociétés libres et démocratiques, lors d'un discours à charge à Davos.

"La Chine n'est pas le seul régime autoritaire du monde, mais c'est sans aucun doute le plus riche, le plus fort et le plus développé en matière d'intelligence artificielle", a-t-il dit lors du dîner qu'il organise chaque année en marge du Forum économique mondial. "Cela fait de Xi Jinping le plus dangereux ennemi de ceux qui croient en des sociétés libres", a dit George Soros lors de ce rendez-vous très couru chaque année dans la station de ski des Alpes suisses. Il a aussi appelé les Etats-Unis à "sévir" contre les groupes technologiques chinois Huawei et ZTE. L'année dernière, George Soros avait pris pour cible les géants de l'internet, comme Facebook, dont il a dit jeudi qu'ils s'étaient "vendus eux-mêmes pour maximiser leurs profits". Cette fois, l'ancien financier américain d'origine hongroise a donc surtout pris Pékin en ligne de mire. "L'an dernier, je pensais encore que la Chine devait êre davantage intégrée dans les institutions de gouvernance mondiale, mais depuis le comportement de Xi m'a fait changer d'avis", a-t-il affirmé. (Belga)

Vos commentaires