En ce moment
 
 

France, Allemagne et Grande-Bretagne demandent une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu

France, Allemagne et Grande-Bretagne demandent une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu

(Belga) La France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont appelé mercredi à organiser d'urgence une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur l'offensive turque dans le nord de la Syrie, indiquent plusieurs médias français citant la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Amélie de Montchalin. Cette dernière "condamne" d'ailleurs fermement l'opération.

L'Elysée avait annoncé précédemment que le président français Emmanuel Macron avait rencontré mardi à Paris un dirigeant kurde syrien à Paris. Il avait alors exprimé son soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS), qui sont d'importants partenaires dans la lutte contre l'organisation terroriste Etat islamique. La France aurait également déployé des forces spéciales dans le nord-est de la Syrie, un territoire contrôlé par les FDS. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a également condamné l'offensive. "De cette manière, la Turquie déstabilisera davantage la région et risquera de promouvoir la renaissance de l'Etat islamique", a-t-il déclaré. "Nous appelons la Turquie à mettre fin à son offensive et à poursuivre le maintien de la paix de manière pacifique." Selon l'agence de presse officielle turque Anadolu, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a affirmé que l'opération militaire se déroulait conformément au droit international, à la charte des Nations unies et aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies dans la lutte contre le terrorisme. D'après l'agence Bloomberg, la Turquie informera les membres du Conseil de sécurité de cette offensive. (Belga)

Vos commentaires