En ce moment
 
 

Gaffe: le Vietnam accueille la Chine avec un mauvais drapeau

Le Vietnam a gaffé cette semaine en recevant le vice-président chinois Xi Jinping, considéré comme le futur numéro Un à Pékin, avec des drapeaux chinois sur lesquels figurait une étoile de trop. Cette visite visait à réchauffer les relations entre les deux voisins après un pic de tension cette année autour d'une querelle territoriale maritime.

Mercredi, le vice-président chinois Xi Jinping, a été accueilli au Vietnam avec des drapeaux à six étoiles, alors que l'emblème officiel de la République populaire de Chine n'en comporte que cinq, une grande entourée de quatre petites. Etrangement, un incident similaire était déjà survenu en octobre. Le drapeau à six étoiles avait été utilisé par la télévision publique (VTV), qui évoquait une visite du secrétaire général du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phu Trong, en Chine.
Une "erreur technique"
La Chine a minimisé l'incident vendredi. " La partie vietnamienne a fourni des explications à l'ambassade de Chine au Vietnam et indiqué qu'il s'agissait d'une erreur technique ", a indiqué Liu Weimin, le porte-parole des Affaires étrangères. Les médias officiels de part et d'autres n'ont de leur côté pas relevé. Mais les sites internet vietnamiens en exil ont multiplié les commentaires. " Il faut mettre fin aux activités des vendeurs de la patrie vietnamienne qui cherchent à faire du Vietnam la cinquième étoile de la Chine ", a ainsi déploré un anonyme sur le site dissident "Dan Lam Bao" (Journalisme citoyen).
Des tensions entre les deux pays
Pékin et Hanoï, alliés communistes, se disputent la souveraineté sur les archipels des Paracels et des Spratleys, entourés de haut-fonds potentiellement riches en hydrocarbures et situés en mer de Chine méridionale. Des manifestations antichinoises ont eu lieu cet été au Vietnam. Les autorités ont d'abord laissé faire avant de les interdire. Les deux pays se sont battus au cours d'une guerre très courte mais meurtrière en 1979, avant de normaliser leurs relations en 1991.

Vos commentaires