GP d'Autriche: Valtteri Bottas (Mercedes) en pole position comme en 2017

GP d'Autriche: Valtteri Bottas (Mercedes) en pole position comme en 2017
Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) auteur de la pole position au GP d'Autriche, le 30 juin 2018 à SpielbergANDREJ ISAKOVIC

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) s'est offert comme en 2017 la pole position du Grand Prix d'Autriche, sa première cette saison, samedi sur le circuit du Red Bull Ring, à Spielberg (Styrie).

Vainqueur l'an passé, Bottas devancera dimanche, sur la première ligne de la grille de départ, son coéquipier britannique Lewis Hamilton, grâce à la 5e "pole" de sa carrière et un chrono inférieur de 19/1000 à celui du quadruple champion du monde.

Les Ferrari de l'Allemand Sebastien Vettel et du Finlandais Kimi Räikkönen se sont qualifiées en deuxième ligne.

Toutefois Vettel, qui compte 14 points de retard sur Hamilton au Championnat du monde, est sous investigation des commissaires pour avoir géné l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault) en ralentissant lors de la Q2.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) occupera la troisième ligne devant le Français Romain Grosjean (Haas), toujours en quête de son premier point en 2018.

La dernière fois que Grosjean s'était élancé de cette position sur la grille remonte au GP d'Australie cette saison.

Le natif de Genève a pris le meilleur sur l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) et son coéquipier danois Kevin Magnussen.

Bottas, qui a tranquillement dégusté une glace en se rendant à la conférence de presse d'après qualifications, pense avoir la recette pour rééditer son succès de l'année dernière.

"J'ai juste besoin d'un bon départ propre, ne rien faire de surprenant, surtout ne pas jouer au héros dans le virage N.1 et ensuite aller de l'avant", a expliqué le pilote de 28 ans.

"Valtteri le mérite, ce n'est pas si mal pour moi, je suis content" a réagi son équipier, qui paraissait pourtant un peu déçu.

Vettel et Hamilton ont tous deux commis de petites erreurs lors de leur premier tour lancé en Q3 au contraire de Bottas, qui s'est permis d'améliorer ensuite son temps canon.

Les deux Renault de Sainz Jr et de l'Allemand Nico Hülkenberg ont décroché les 9e et 10e positions sur la grille.

Les Français Esteban Ocon (Force India) et Pierre Gasly (Toro Rosso) partiront 11e et 12e, après avoir échoué en Q2.

Vos commentaires