En ce moment
 

Moto: Zarco maître en sa demeure au GP de France

sport

Décidément, le Grand Prix de France lui réussit: un an après avoir signé au Mans son premier podium en MotoGP, le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3) a décroché avec maestria samedi la pole position de la cinquième manche de la saison.

Devant son public, le tricolore a établi un nouveau record du tracé, en 1 min 31 sec 185/1000, pour s'offrir sa quatrième position de pointe dans la catégorie reine de la vitesse moto, qu'il a découverte en 2017.

Trente ans qu'un Français (en l'occurence Christian Sarron) n'avait plus occupé la pole pour son épreuve nationale !

"C'est incroyable, une émotion énorme... Je ne m'attendais pas à ce que ce soit si fort, a réagi Zarco. Je suis surpris d'être aussi rapide, j'ai eu du mal à y croire quand j'ai vu le chrono."

"Merci au public car il m'apporte beaucoup d'énergie. On verra demain (dimanche) si c'est suffisant pour gagner", a-t-il poursuivi.

L'Avignonnais peut-il remporter dimanche son premier succès en MotoGP ? L'histoire serait belle et la performance remarquable à bien des titres.

Seuls trois tricolores sont en effet parvenus à s'imposer parmi l'élite. Le dernier, c'était Régis Laconi (Valence, 1999), sur les traces de Sarron (Hockenheim, 1985), tous deux sur Yamaha. Un seul a gagné dans l'Hexagone, Pierre Monneret (Gilera) à Reims en... 1954.

- Zarco "incroyable" -

Les adversaires habituels tenteront d'assiéger Zarco dans son fief, à commencer par le champion en titre, l'Espagnol Marc Marquez (Honda), et l'Italien Danilo Petrucci (Ducati), passé par le repêchages des qualifications (Q1) qui l'accompagneront en première ligne à 14h00.

"Je pensais que mon temps serait suffisant puis Johann a été incroyable, a commenté Marquez, qui échoue pour 108/1000. Il mérite la pole. Il a été tellement rapide !"

"Il y a trois ou quatre pilotes très rapides, a glissé le leader du classement général, qui compte douze points d'avance sur son dauphin, Zarco. Nous visons bien sûr le podium, on verra."

Un chiffre peut en tout cas nourrir les espoirs du Français, deuxième de l'édition précédente: Yahama s'est imposé à sept reprises au Mans dans les dix dernières années.

Or les +Yam+ officielles ont quelque peu marqué le pas en qualifications: l'Espagnol Maverick Vinales, qui n'a plus remporté de GP depuis le précédent rendez-vous au Mans, et l'Italien Valentino Rossi ont signé les huitième et neuvième temps seulement.

Les Italiens Andrea Iannone, qui vient d'engranger ses deux premiers podiums avec Suzuki, et Andrea Dovisiozo, reconduit jusqu'en 2020 par Ducati, et l'Espagnol Jorge Lorenzo (Ducati) occuperont la deuxième ligne.

L'Australien Jack Miller (Ducati Pramac) devancera Vinales et Rossi sur la troisième.

- Crutchlow à l'hôpital -

Des incertitudes entourent par contre la participation à la course du Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), vainqueur du GP d'Argentine, qui a été conduit à l'hôpital après avoir lourdement chuté en Q1.

Dans les catégories inférieures, l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex), leader du Championnat, s'est offert la première pole position de sa carrière en Moto2, également avec le record du circuit, devant l'Espagnol Xavi Vierge (Kalex) et l'Italien Lorenzo Baldassarri (Kalex).

Fabio Quartararo (Speed Up), quatorzième, sera le Français le mieux placé sur la grille. Jules Danilo (Kalex) se classe 28e des qualifications et les "wildcards" Corentin Perolari (Transformiers) et Cédric Tangre (Tech3) respectivement 32e et 35e.

Le deuxième du Championnat Moto3, l'Espagnol Jorge Martin (Honda), qui domine l'exercice des qualifications depuis la saison dernière, a signé sa troisième pole position consécutive, lui aussi en un temps record.

Il partagera la première ligne avec le Tchèque Jakub Kornfeil (KTM) et l'Italien Enea Bastianini (Honda). Le leader du classement, l'Italien Marco Bezzecchi (KTM), s'est qualifié sixième. Lourdement sanctionné pour avoir causé un accrochage lors du précédent GP, l'Espagnol Aron Canet (Honda), troisième du classement des pilotes, partira en dernière position.

Vos commentaires