En ce moment
 

GP de République tchèque: la première pole depuis 2016 pour Dovizioso, Zarco 7e en MotoGP

GP de République tchèque: la première pole depuis 2016 pour Dovizioso, Zarco 7e en MotoGP
L'Italien Andrea Dovizioso décroche la pole position du GP de République tchèque en MotoGP le 4 août 2018Michal CIZEK

L'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) a surpris la concurrence en décrochant dans les toutes dernières secondes des qualifications de samedi la pole position du Grand Prix de République tchèque, alors que le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3), a signé le 7e chrono.

Il s'agira pour Dovizioso, 4e du championnat MotoGP, de la première position de pointe depuis le début de cette saison et de la 6e de sa carrière en MotoGP, la dernière datant du mois d'octobre 2016, au Grand Prix de Malaisie.

Par ailleurs, aucun pilote de Ducati n'a réussi cet exploit sur le circuit tchèque, depuis 2008.

Zarco, 5e au classement à l'issue des neuf premières manches, a effectué le 7e temps et partira de la troisième ligne.

Le deuxième pilote français en MotoGP, Sylvain Guintoli (Suzuki) a quant à lui fait le 21e chrono, parmi les 24 pilotes classés.

Sous une chaleur étouffante, Dovizioso a signé lors du dernier tour un chrono de 1 min 54 se 689/1000 et devancera sur la première ligne dimanche l'Italien Valentino Rossi (Yamaha) et l'Espagnol Marc Marquez (Honda).

"Il faisait très chaud et il était difficile de rouler aussi vite pour faire un chrono en dessous de 1 minute 55. Mais ma moto a travaillé très bien, à la fin je l'ai poussée très fort et elle a répondu", a-t-il analysé.

- Tout peut arriver -

"Je ne sais pas comment sera la course, tout peut arriver, mais je suis vraiment très heureux", a confié l'Italien, selon qui ce résultat est une preuve d'un "bon travail de toute l'équipe durant ce week-end".

Quadruple champion du monde en MotoGP, Marquez bénéficie en tête de classement général de 46 longueurs d'avance sur Rossi et de 56 points sur l'Espagnol Maverick Vinales.

Rossi, déjà sacré à sept reprises dans la catégorie reine, a jusqu'à ce jour accumulé 5.994 points en Championnat du monde. Tout porte à croire que la barre magique des 6.000 points, si proche, pourra être atteinte à Brno, là où le "Docteur" a remporté son premier Grand Prix, en 125 cc en 1996.

Marquez, lui, s'adjugera en cas de succès à Brno sa 67e victoire au total et rejoindra ainsi au palmarès Jorge Lorenzo (Ducati), son compatriote et futur coéquipier chez l'équipe officielle de Honda.

- Grand moment pour la famille -

Si Dovizioso savoure sa position de pointe pour la première fois depuis 2016, il s'agira d'un sentiment complètement nouveau pour les auteurs de la pole en Moto2 et en Moto3.

En Moto2, l'Italien Luca Marini (Kalex), demi-frère de Rossi, a déjà figuré cette année en première ligne aux Pays-Bas et en Allemagne. A Brno, il s'élancera pour la première fois de sa carrière de la première place, après avoir devancé l'Espagnol Alex Marquez (Kalex) et un autre Italien, Mattia Pasini (Kalex).

"C'est un grand moment pour nous, pour notre famille et pour notre mère", s'est félicité Rossi.

En Moto3, le Tchèque Jakub Kornfeil (KTM) a dû patienter non moins de 154 courses depuis ses débuts en 2009 pour pouvoir finalement s'offrir à domicile la première pole de sa carrière, grâce à un dernier tour canon. Il s'agit aussi de la première pole pour un Tchèque depuis celle de Lukas Pesek à Misano, en 125cc en ... 2007.

Le Britannique John McPhee et l'Espagnol Marcos Ramirez, également aux guidons de KTM, l'accompagneront en première ligne dimanche.

Le leader espagnol du classement provisoire de Moto3, Jorge Martin (Honda), a été opéré samedi avec succès à Barcelone de sa fracture de la main gauche subie vendredi et espère répondre présent au Grand Prix d'Autriche, dimanche prochain.

Vos commentaires