En ce moment
 

GP de République tchèque: Oliveira gagne et prend la tête du Championnat du monde

GP de République tchèque: Oliveira gagne et prend la tête du Championnat du monde
Le Portugais Miguel Oliveira vainqueur du GP de République tchèque en Moto2 le 5 août 2018 Michal CIZEK

Le pilote portugais Miguel Oliveira (KTM) a remporté dimanche sa deuxième victoire de la saison au Grand Prix de République tchèque Moto2, sur le circuit de Brno, pour se hisser en tête du Championnat du monde.

Le pilote, parti de la 4e position sur la grille, a devancé de 70/1000, au terme d'une belle bagarre, le poleman italien Luca Marini (Kalex) et de 525/1000 un autre Italien, Francesco Bagnaia (Kalex).

Le pilote français Fabio Quartararo (Speed Up) a signé le 11e chrono à 5 sec 153/1000 du Portugais alors que son compatriote Jules Danilo (Kalex) s'est classé 33e, à 34 sec 570/1000.

"C'était très dur, je ne m'attendais pas du tout à gagner aujourd'hui", a confié Oliveira, qui mène désormais le bal avec une avance de 2 petits points sur Bagnaia et de 53 points sur l'Espagnol Alex Marquez.

"J'ai pris des risques au dernier tour, je suis très content", a-t-il ajouté au terme d'une course qui s'est déroulée sous une chaleur étouffante.

Parti en pole pour la première fois de sa carrière, l'Italien Luca Marini s'est assuré un deuxième podium, après la 3e place à Sachsenring.

"Je suis vraiment heureux de pouvoir monter à nouveau sur le podium, c'est fantastique", a avoué le demi-frère de la légende de la moto Valentino Rossi.

"On va dans la bonne direction, et nous allons essayer de faire encore mieux la semaine prochaine en Autriche", a-t-il ajouté.

Vainqueur de cinq courses depuis le début du championnat, Bagnaia a quant à lui avoué que "se classer troisième et perdre la position de leader n'était pas notre objectif aujourd'hui".

"Il faut se concentrer maintenant sur la prochaine course", a-t-il assuré.

La course de Brno a été marquée par les abandons des pilotes espagnols de Kalex, Alex Marquez, 3e au classement provisoire et Joan Mir, 6e au classement provisoire. Ce dernier n'a pas fini le 1er tour à la suite d'un accrochage avec deux autres pilotes.

Vos commentaires