En ce moment
 

GP du Japon: pole position pour Hamilton, Vettel 9e sur la grille

GP du Japon: pole position pour Hamilton, Vettel 9e sur la grille
Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) lors des qualifications pour le GP du Japon, le 6 octobre 2018 sur le circuit de Suzuka Behrouz MEHRI
sport

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché samedi la 80e pole position de sa carrière en Formule 1 au Grand Prix du Japon, dont son rival allemand Sebastian Vettel (Ferrari) ne prendra le départ qu'en 9e position dimanche.

Sur le circuit de Suzuka, tout est allé de travers pour Vettel, qui compte 50 points de retard sur Hamilton au classement des pilotes à cinq courses de la fin de la saison.

L'Allemand a en effet commis une erreur de pilotage lors de ce qui s'est avéré son unique chance de la troisième partie des qualifications (Q3), terminée sous la pluie.

Avant cela, il avait perdu un temps précieux en retournant au stand passer des pneus slicks après avoir débuté la Q3 sur des intermédiaires, Ferrari pariant sur une aggravation rapide de la pluie qui s'est finalement fait attendre.

Hamilton, dont l'écurie a fait le bon choix de pneumatiques au début de la Q3, partagera la première ligne avec son coéquipier finlandais Valtteri Bottas.

La deuxième sera occupée par la Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et la Ferrari du Finlandais Kimi Räikkönen.

Les trois pilotes français se classent dans le top 10 des qualifications: Romain Grosjean (Haas) est 5e, Pierre Gasly (Toro Rosso) 7e et Esteban Ocon (Force India) 8e.

A noter aussi pour Toro Rosso la qualification en 6e position du Néo-Zélandais Brendon Hartley, qui confirme les progrès de la nouvelle version du moteur Honda, introduit ce week-end sur les terres du motoriste nippon.

Le Mexicain Sergio Pérez (Force India) complète le top 10.

Victime d'une perte subite de puissance au début de la Q2 et donc incapable de signer un chrono, l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) ne sera que 15e sur la grille.

La première partie des qualifications a été interrompue après dix minutes par un crash du Suédois Marcus Ericsson (Sauber), qui s'élancera en dernière position dimanche à 14h10 locales (07h10 françaises/05h10 GMT).

Elle a vu également l'élimination surprise de l'Allemand de Renault Nico Hülkenberg, 16e sur la grille.

Vos commentaires