En ce moment
 

Bertrand et sa famille veulent rentrer de leurs vacances en Grèce mais rien ne se passe comme prévu: "Après des heures d'attente, notre vol a été supprimé"

Bertrand et sa famille veulent rentrer de leurs vacances en Grèce mais rien ne se passe comme prévu:

Exaspéré, Bertrand a contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous. Ses vacances en Grèce s'éternisent, et ce contre son gré.Celui qui a pris un last-minute pour passer une semaine avec sa femme et son fils commence à désespérer de ne pouvoir rentrer en Belgique. "Nous sommes coincés à l'aéroport depuis hier sans grande explication de la société Jet air. Notre vol de retour pour Bruxelles était prévu ce vendredi à 17h40. Après des heures d'attente, notre vol a été supprimé", explique le père de famille. 

Ce vendredi, Bertrand et sa petite famille se rendent à l'aéroport de Zakinthos. Le départ est annoncé à 17h40, il sont à l'heure, "jusque là tout va bien". Des navettes les conduisent jusqu'à leur lieu d'embarcation et là, la situation se complique. "On nous parle d'un problème technique, on ne peut pas embarquer". Retour à la case départ, tous trois reviennent à l'aéroport. 

"Personne ne parle français donc c'est compliqué. On a peu d'information. On se débrouille comme on peut", nous confie Bertrand. A 10 heures, il apprend que son vol est finalement annulé. 


"A l'hôtel, il n'y avait pas de lit d'appoint"

La compagnie aérienne les dirige donc vers un hôtel. "Le souper et la nuit ont été pris en charge", précise le père de famille. Avant d'ajouter : "Notre enfant a moins de 3 ans. Bien sûr à l'hôtel, il n'y avait pas de lit d'appoint. Notre fils a donc dû passer la nuit dans notre lit". 

Durant la nuit, la famille reçoit un message les informant qu'un vol est finalement disponible à partir de samedi midi. Enchantés par la nouvelle, tous trois espèrent enfin pouvoir rentrer chez eux.

Un bus vient donc les chercher à 10 heures, "il est à l'heure", Bertrand est rassuré. Direction l'aéroport où ces galères devraient enfin prendre fin. Problème : il est 13 heures et la famille n'a toujours pas embarqué. "On peut lire 'delay' sur le tableau d'affichage", décrit Bertrand. 

avioon

"Bientôt 24 heures que nous sommes en route pour un malheureux vol de 3 heures"

Quelques minutes plus tard, tous trois finissent par monter à bord de l'avion. "Nous venons d’apprendre que nous faisons une escale mais on ne sait pas où ni pour combien de temps", souffle Bertrand. Avant d'ajouter: "Les informations que nous obtenons sont des informations que nous avons eu par nos propres moyens. Si on demande pas, on ne sait rien du tout".

Comme cette famille, vous êtes plusieurs à nous avoir contacté pour nous signaler des problèmes concernant ce vol Zakinthos - Bruxelles. "Bientôt 24 heures que nous sommes en route pour un malheureux vol de 3 heures", se plaint Marianne.

"Mon fils de 3 ans est bloqué avec ses grands-parents depuis hier en Grèce. Mon fils qui pensait revoir ses parents et son petit frère était désespéré. Aujourd'hui l'histoire se répète, il sont à l'aéroport, l'avion devait partir il y a 30 minutes mais rien du tout et à nouveau. Aucune nouvelle information", note Sandrine. 

Nous avons tenté de joindre la compagnie aérienne afin de comprendre l'origine de ces dysfonctionnements. En vain. 

Vos commentaires