En ce moment
 
 

Guatemala: le tribunal suprême électoral ordonne une vérification des procès-verbaux

(Belga) Le tribunal suprême électoral (TSE) du Guatemala a accepté jeudi une vérification des procès-verbaux du scrutin présidentiel, législatif et municipal de dimanche, après des plaintes pour fraudes.

Le président du tribunal, Julio Solorzano, a annoncé lors d'une conférence de presse qu'une révision "procès-verbal par procès-verbal" aurait lieu pour "clarifier les situations non conformes". Le nouveau comptage doit commencer lundi. Avec 98% des bulletins dépouillés, l'ex-première dame Sandra Torres (socio-démocrate) a obtenu 25,7% des suffrages de la présidentielle, devant le candidat de droite Alejandro Giammattei (13,92%). Les deux candidats devraient s'affronter au cours d'un second tour, le 11 août prochain, pour succéder au président sortant Jimmy Morales.La candidate du Mouvement pour la libération des peuples, Thelma Cabrera, arrivée en cinquième position, a dénoncé des "fraudes électorales évidentes". Julio Solorzano a indiqué avoir invité Mme Cabrera et des représentants de son parti à assister au recomptage. La campagne électorale a été marquée par l'exclusion de la compétition d'une figure de la lutte anticorruption, Thelma Aldana, une ancienne juge et ex-procureure générale, et par des menaces de mort contre un responsable électoral. Des troubles ont éclaté dans plusieurs municipalités jeudi où plusieurs candidats aux municipales ont rejeté les résultats. Des députés ont également dénoncé des fraudes. La mission d'observation de l'Organisation des Etats américains (OEA) a estimé que "les résultats reflétaient la réalité" du scrutin, malgré plusieurs incidents. Une personne a été tuée et neuf policiers ont été blessés dans des heurts qui ont suivi le vote. (Belga)

Vos commentaires