Guerre comerciale USA-Chine - La négociation a "posé les bases" d'un accord avec les USA, selon Pékin

Chine

(Belga) Les trois journées de négociations commerciales tenues à Pékin entre Chinois et Américains ont permis de "poser les bases" d'un accord, a affirmé jeudi le ministère chinois du Commerce.

Lors de ces discussions de lundi à mercredi, les deux pays ont "mené de vastes échanges approfondis et détaillés sur les questions commerciales et structurelles d'intérêt commun", a fait savoir le ministère dans un communiqué. Ces discussions ont permis "de renforcer la compréhension mutuelle et de poser les bases d'un règlement des questions d'intérêt commun", a ajouté Pékin. "Les deux parties ont convenu de rester en contact étroit", conclut le communiqué, sans préciser le lieu ni la date de futures discussions. Les entretiens, emmenés du côté américain par le représentant adjoint pour le Commerce Jeffrey Gerrish, étaient les premiers organisés en face à face entre les deux pays depuis le sommet de Buenos Aires début décembre entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping. Les deux présidents avaient alors convenu de se donner jusqu'à début mars pour tenter de régler leur différend commercial avant l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane punitifs aux Etats-Unis sur les produits chinois. Un communiqué officiel des Américains mercredi n'a fait que récapituler les points de négociation retenus par MM. Trump et Xi, sans entrer dans le détail des discussions de Pékin. Outre un déséquilibre commercial chronique à leur détriment, les Etats-Unis reprochent à la Chine les difficultés d'accès à ses marchés ou des pratiques commerciales "déloyales", notamment les transferts forcés de technologie imposés aux entreprises étrangères ou des violations du droit de propriété intellectuelle. Les signaux positifs des derniers jours, notamment un "tweet" de Donald Trump affirmant mardi que "les discussions se passent très bien", ont ramené un certain optimisme sur les marchés financiers, alarmés ces derniers mois par la perspective d'une longue guerre commerciale entre les deux géants du Pacifique. (Belga)

Vos commentaires