Hamilton: "cela fait partie de (mes) plus belles performances"

Hamilton:
Le Britannique Lewis Hamilton vainqueur du GP d'Italie de F1 le 2 septembre 2018Miguel MEDINA

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) considère que sa victoire dimanche au Grand Prix d'Italie, sur les terres de Ferrari, fait partie de ses plus belles performances, surtout compte-tenu de l'énorme pression qui pesait sur lui.

Q: Votre performance du jour compte-t-elle parmi les plus belles de votre carrière ?

R: "Il est toujours très difficile de comparer les performances, mais compte tenu de la pression que nous avons subie, cela en fait certainement partie. Sur les terres de Ferrari, avec un public hostile et tellement de pression sur l'équipe vu le niveau de performance (de Ferrari), être capable de sortir un peu plus de notre sac et que cela fonctionne... Mais je pense que, de manière générale cette année, j'ai été assez constant dans mes prestations. Je suis vraiment satisfait de ce que j'ai pu extraire de la voiture et, encore une fois, tout simplement incroyablement reconnaissant et fier de l'équipe qui continue à me faire confiance et à pousser comme elle le fait. Des jours comme aujourd'hui, c'est génial quand je retourne voir mes gars dans le garage ! (...) Et merci à Valtteri (Bottas) pour son aide."

Q: Comment avez-vous géré, justement, les sifflets du public ?

R: "Il y avait beaucoup de négativité ici, comme à chaque fois que vous évoluez chez l'équipe adverse, mais je pouvais voir des drapeaux britanniques là-bas (dans les tribunes). Ils m'ont inspiré pendant cette course et c'est pour eux que je pilotais. La négativité est vraiment une chose positive pour moi parce que je l'exploite et que je la transforme en quelque chose de positif."

Q: Racontez-nous votre lutte avec Kimi Räikkönen pour la première place ?

R: "Cette bataille était géniale! Ma relance (après la neutralisation de la course par la voiture de sécurité, ndlr) était très bonne mais, tout de suite après, Kimi m'a dépassé... Ce n'est jamais bien de perdre une position, mais c'était un coup de maître de sa part. Je lui ai laissé de la place etc. Et j'espérais juste que, plus tard, j'aurais l'occasion de continuer le combat. J'avais encore entre 1 sec 1/10 et 1 sec 3/10 de retard la plupart du temps, donc j'avais bon espoir d'avoir une autre opportunité (de le dépasser) à un moment donné. (...) Ma dernière manoeuvre, c'était très, très serré ! Kimi a été très, très correct. Il m'a laissé de l'espace. C'était bec et ongles, comme toutes les courses devraient l'être."

Q: Sebastian Vettel a critiqué à la radio votre manoeuvre du premier tour pour le doubler. Qu'avez-vous à lui répondre ?

R: "Que ça a marché ! C'était une manoeuvre de course. A peu près la même que Kimi sur moi. Je ne sais pas vraiment quoi dire à ce sujet. C'était une manoeuvre de course, c'est ce que nous sommes censés faire. On est censés faire la course. Je lui ai laissé de l'espace. J'étais toujours sur la bonne trajectoire, donc.... Mais je suis sûr que c'est un commentaire sur le vif. Ca n'est jamais agréable de partir en tête-à-queue et de faire face aux voitures qui viennent dans l'autre sens. Ensuite, tu dois te reprendre et remonter. Donc, je n'en conclus rien. Je sais ce que c'est, cette émotion. Je suis sûr qu'il ne voulait rien dire de particulier."

Propos recueillis en conférence de presse.

Vos commentaires