En ce moment
 
 

Huawei toujours numéro 2 malgré les sanctions américaines

Huawei toujours numéro 2 malgré les sanctions américaines
Huawei a conservé sa place de numéro 2 de l'industrie du smartphone au deuxième trimestre 2019, après Samsung et devant Apple, malgré les sanctions américaines imposées au géant chinois des technologHECTOR RETAMAL

Huawei a conservé sa place de numéro 2 de l'industrie du smartphone au deuxième trimestre 2019, après Samsung et devant Apple, malgré les sanctions américaines imposées au géant chinois des technologies, d'après des études d'analystes publiées mercredi.

Le groupe a réussi à doper ses ventes dans un contexte d'essouflement global du marché, et continue de talonner le leader sud-coréen du secteur.

Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 2,6%, à 341 millions d'unités écoulées entre avril et juin, mais elles pourraient se stabiliser après plusieurs mois de déclin, d'après le cabinet Strategy Analytics, qui a compilé ces chiffres.

Samsung a augmenté ses parts de marché à 22%, grâce à une hausse de 7% des ventes d'appareils. La croissance a surtout concerné les modèles d'entrée et de milieu de gamme. Huawei représente 17% du marché, et Apple 11%.

"Huawei a surpris tout le monde avec une croissance annuelle de 8% de ses ventes de smartphones", a déclaré Neil Mawston, directeur de Strategy Analytics.

"Ils ont notamment fait un bond sur leur marché domestique ce trimestre. Ils cherchent à compenser les incertitudes en termes de régulation dans d'autres régions, comme l'Amérique du Nord et l'Europe", a-t-il ajouté.

Apple a aussi vu ses ventes progresser de 8%, d'après des estimations de ce cabinet. La firme californienne ne dévoile plus le nombre d'unités écoulées, mais les smartphones lui ont rapporté près de 26 milliards de dollars d'avril à juin, 12% de moins que l'an dernier.

Le groupe "se stabilise en Chine grâce à des ajustements de prix et à un programme d'échange dynamique, mais d'autres marchés comme l'Inde ou l'Europe réagissent moins bien aux prix élevés des iPhone", a commenté Woody Oh de Strategy Analytics.

Le cabinet Counterpoint Research est arrivé à des conclusions similaires, avec Samsung, Huawei et Apple en tête dans un marché globalement en baisse en termes d'unités vendues.

"L'interdiction américaine (sur la vente de technologies à Huawei, ndlr) ne s'est pas traduite en une baisse des ventes ce trimestre, mais cela va se produire", estime Tarun Pathak, analyste chez Counterpoint.

"Dans les mois qui viennent, il est probable que Huawei se montre entreprenant sur son marché domestique, mais cela ne suffira pas à compenser la baisse à l'international. Et cela va précipiter le déclin du marché mondial de smartphones en 2019", a-t-il commenté.

Les études montrent que les fabricants chinois Xiaomi and Oppo conservent la quatrième et la ciquième places, essentiellement grâce à leurs ventes dans leur pays.

D'après Counterpoint, les cinq leaders chinois (avec Vivo et Realme en plus) détiennent à présent 42% du marché total, un record.

Vos commentaires