En ce moment
 
 

Huit militaires turcs arrivent en Grèce à bord d'un hélicoptère et demandent l'asile

Huit militaires turcs arrivent en Grèce à bord d'un hélicoptère et demandent l'asile
 
 

Huit militaires turcs sont arrivés en Grèce à bord d'un hélicoptère ce samedi matin et ont demandé l'asile. Ils ont été emprisonnés.

Un hélicoptère militaire turc a atterri à l'aéroport d'Alexandroupoli, dans le nord de la Grèce, avec à son bord huit hommes qui ont demandé l'asile et été arrêtés, a annoncé samedi la police grecque, peu après l'échec d'une tentative de coup d'état militaire contre le régime islamo-conservateur turc.

L'hélicoptère Black Hawk a atterri à l'aéroport d'Alexandroupoli, dans le nord-est de la Grèce, pays voisin de la Turquie, après avoir émis un signal de détresse à l'attention des autorités aéroportuaires.

Selon la télévision grecque ERT TV, les hommes à bord portaient des uniformes militaires, à l'exception de l'un d'eux.

La Turquie a demandé à son voisin d'extrader les "huit traîtres dès que possible", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu à la chaîne HaberTurk. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras avait fait part plus tôt samedi de son "soutien au gouvernement démocratiquement élu" de Turquie.

Samedi, l'armée turque a annoncé qu'une tentative de putsch sanglante menée par des militaires rebelles contre le président turc Recep Tayyip Erdogan avait été déjouée. La situation en Turquie est "entièrement sous contrôle", avait ensuite déclaré le Premier ministre turc Binali Yildirim.

Le bilan de ces violences est de 161 morts (sans compter 104 putschistes tués) - et 1.440 blessés parmi les forces loyalistes et les civils, a indiqué M. Yildirim.


 




 

Vos commentaires