En ce moment
 
 

Il s’endort et perd sa fille de 4 ans dans un train en 1999 : grâce à internet, elle vient de le retrouver

Il s’endort et perd sa fille de 4 ans dans un train en 1999 : grâce à internet, elle vient de le retrouver
©PoliceofBelarus

C’est une incroyable histoire que relate ce matin le journal The Sun. Il y a 20 ans, Viktor Moiseenko s’endort dans un train reliant Minsk à Asipovichy en Biélorussie. À ses côtés se trouve sa fille de 4 ans : Yulia. 

À son réveil, Viktor ne trouve plus sa fille. La petite fille a disparu. Viktor et son épouse Lyudmila recherchent alors frénétiquement leur enfant. La maman explique: "Pendant des jours, nous avons pris chaque train de Minsk à Asipovichy et nous avons demandé aux passagers s’ils avaient vu Yulia. Nous avons vérifié des puits, demandé des informations dans des boutiques, passé au peigne fin des maisons désertes, etc. C'était terriblement douloureux de vivre toutes ces années avec ce chagrin d'amour et de ne pas savoir ce qui était arrivé à notre fille. C'était tellement horrible que nous avons finalement déménagé. Nous ne pouvions pas rester dans la maison où elle riait et jouait encore quelques jours auparavant. Nous ne pouvions plus emprunter les mêmes routes et à présent, nous détestions tous les deux voir des trains. En fin de compte, nous avons déménagé."


Après cette disparition inexpliquée, la justice soupçonne le couple d'avoir tué sa fille et nomme les parents comme principaux suspects. Un statut qu'ils ont gardé jusqu'en 2017. A ce moment-là, l'enquête est rouverte et le couple passe des tests au détecteur de mensonge qui se révèlent négatifs.

On ignore comment la petite fille s'est retrouvée à plus de 800 kilomètres de là. Yulia, aujourd'hui, 24 ans, se souvient vaguement avoir voyagé avec un couple mystérieux qui pourrait l'avoir kidnappée.

Selon les rapports de police, trois semaines plus tard, Yulia est retrouvée par une patrouille près d'une voie ferrée. Ramenée au commissariat, les équipes de recherche n'arrivent pas à localiser les parents de la petite fille. Elle est donc donnée à l'adoption.

Son petit ami retrouve une histoire semblable

Vingt ans plus tard, Yulia raconte son histoire à son petit ami, Ilya, et celui-ci fait des recherches sur internet pour retrouver ses parents biologiques. Yulia a déjà tenté de googler sa disparition mais n'a jamais rien trouvé à ce sujet. Ilya tombe alors sur une histoire de disparition d'enfant en Biélorussie qui ressemble étrangement à celle de sa fiancée. Yulia commence à lire l'histoire: "Je lisais cette histoire à tout allure et je réalisais que tant de faits étaient identiques à mon histoire, alors mes larmes ont commencé à couler. Je savais que j'étais cette petite fille."

La jeune femme passe alors un test ADN qui confirme ses espérances. Viktor et Lyudmila sont bien ses parents biologiques. Yulia les rencontre. Les larmes coulent et elle embrasse longuement ses parents.

"Vingt ans, c'est comme une vie entière"

Pour la vraie mère de Yulia, revoir sa fille est le jour qu'elle attendait depuis longtemps: "Vingt ans, c’est comme une vie entière, mais nous n’avons jamais perdu espoir, nous avons cru - et nous nous sommes donc retrouvés."

"Mes parents m'ont dit qu'ils me cherchaient depuis longtemps, qu'ils croyaient pouvoir me retrouver un jour", raconte la jeune femme. Et de décrire cette rencontre : "Ma mère n'a pas cessé de me serrer dans ses bras, elle m'a fait asseoir sur ses genoux comme si j'étais une petite fille. Nous avons bavardé jusqu'à 3 heures du matin, puis Ilya et moi avons dû rentrer en Russie. Ma fille m'attendait."

Avant de partir, Yulia a marché avec son père dans la gare où ils ont pris le train en 1999.

Elle raconte: "Mon père m'a priée de lui pardonner ce qui s'est passé. Bien sûr que je le fais. Nous étions à la gare où j'ai disparu, nous avons tous marché dans le silence en larmes. ”

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires