En ce moment
 
 

Ils devaient être 2 millions pour prouver l'existence d'extraterrestres: l'invasion de la Zone 51 est un énorme flop

Ils devaient être 2 millions pour prouver l'existence d'extraterrestres: l'invasion de la Zone 51 est un énorme flop

Tout est parti d'un événement sur les réseaux sociaux. Deux millions de personnes se sont dites prêtes à envahir la Zone 51, cette base militaire américaine implantée dans le désert du Nevada. Ils n'ont finalement rien fait, ou presque...

Ils voulaient envahir la zone 51, base militaire américaine ultra protégée, pour vérifier s’il n’y avait pas d’extraterrestres ou des soucoupes volantes. "Je suis un croyant. Il y a des extraterrestres", "Pourquoi manquer cela ? C’est une chance unique. C’est comme Halloween", expliquent même ces deux américains venus profiter de la fête.  

Ce raid, initié sur les réseaux sociaux, n'aura finalement pas fonctionné. Ils devaient être deux millions, ils ne sont que quelques centaines, mais l’événement était pris très au sérieux par les autorités : cellule spéciale des forces de l’ordre, message de l’armée américaine... Tout était prêt pour accueillir ces gens désireux de repartir avec un extraterrestre.

Tout est parti d'un événement facebook organisé, à la blague, par un Américain de 20 ans. L'ampleur du buzz l'a totalement dépassé, le poussant à supprimer l'événement. Aujourd’hui, de l’espace, il ne reste que ce flop intersidéral et un constat: entre les personnes qui annoncent leur venue pour événement Facebook et la réalité… Il y a non pas un monde mais une galaxie…

En Belgique aussi, nous avons connu ce phénomène. En mai 2018, ce n’est pas un extraterrestre mais un ninja qui n’avait pas été sélectionné pour la coupe de monde en Russie. 7.000 personnes avaient annoncé sur Facebook leur volonté de manifester. Finalement, ils n’étaient que 40 devant l’union belge de football.

Aucun doute, si les aliens existent, ils ont dû bien rigoler de là-haut...

Vos commentaires