En ce moment
 

Incendie d'un oléoduc ou des habitants venaient voler du carburant au Mexique: au moins 21 morts et 71 blessés

Incendie d'un oléoduc ou des habitants venaient voler du carburant au Mexique: au moins 21 morts et 71 blessés

Au moins 21 personnes ont été tuées et 71 blessées par brûlures dans l'incendie d'un oléoduc qui présentait une fuite où des habitants venaient voler du carburant, dans le centre du Mexique, ont annoncé vendredi les autorités.

"Je déplore beaucoup la grave situation dont souffre Tlahuelilpan à cause de l'explosion d'un oléoduc", a réagi sur Twitter le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador. "J'appelle tout le gouvernement à venir en aide aux gens sur place".

L'incendie, qui n'était pas encore maîtrisé, s'est produit dans la localité de Tlahuelilpan, où quelques heures auparavant la fuite avait été ébruitée, ce qui avait attiré des dizaines d'habitants venus récupérer du carburant munis de seaux et jerrycans. "On sait que c'était un prélèvement clandestin et que les autorités compétentes s'en occupaient déjà", a indiqué le gouverneur de l'Etat de Hidalgo où se trouve Tlahuelilpan, Omar Fayad, à la télévision locale Foro TV.


Des personnes terrifiées

Des médias locaux avaient montré des dizaines de personnes se servant auprès de la fuite d'où le carburant se déversait à jet continu. Quelques heures plus tard, des images du feu ont été diffusées, avec des personnes terrifiées s'enfuyant et appelant à l'aide en hurlant, ou d'autres montrant des corps calcinés étendus sur le sol à la nuit tombée.

Des unités de lutte contre les incendies ainsi que des ambulances de la compagnie pétrolière étatique Pemex et des gouvernements local et fédéral sont venues sur les lieux pour prendre soin des victimes, a précisé le gouverneur de l'Etat de Hidalgo.


Stratégie contre le vol de carburant

Cet accident est intervenu au moment où le gouvernement d'Andrés Manuel Lopez Obrador met en oeuvre une stratégie nationale contre le vol de carburant, un délit qui a causé pour le pays la perte de quelque 3 milliards de dollars en 2017 et 2018, selon des chiffres officiels.

Plusieurs oléoducs transportant le carburant ont été fermés par le gouvernement qui cherche à stopper ces vols parfois organisés par des groupes criminels. Cette stratégie a provoqué ces derniers jours une pénurie d'essence dans une dizaine d'Etats du pays, dont la capitale, même si la situation revenait peu à peu à la normale à Mexico. 

Vos commentaires