Inutile de discuter avec les Palestiniens, estime le ministre de la Défense israélien

Inutile de discuter avec les Palestiniens, estime le ministre de la Défense israélien
Photo du ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman prise sur le plateau du Golan annexé par Israël, le 7 août 2018JALAA MAREY
ISRAEL

Le ministre de la Défense israélien, Avigdor Lieberman, a estimé lundi que négocier avec les Palestiniens, à propos de Gaza ou de la Cisjordanie occupée, était inutile, l'Etat hébreu devant agir unilatéralement.

Depuis des semaines, l'ONU et l'Egypte tentent de négocier un cessez-le-feu durable entre Israël et le Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, après des mois de tensions et de violences.

"Je suis au courant de toutes les négociations, je connais tous les médiateurs et tout ce qui s'y passe", a affirmé M. Lieberman, lors d'une conférence à Jérusalem, selon les propos rapportés par son bureau.

"Ces négociations, qu'elles portent sur Ramallah ou Gaza, ne nous conduiront nulle part", a-t-il ajouté.

"Toutes les négociations nous ont mené dans l'impasse, donc sur la question palestinienne - concernant Ramallah et Gaza - nous devons agir de manière unilatérale, et définir la réalité de manière unilatérale, selon notre propre compréhension", a estimé le ministre.

Avigdor Lieberman a réitéré que si le calme revenait dans la bande de Gaza, Israël était prêt à autoriser davantage d'échanges avec l'enclave, soumise à un strict blocus israélien depuis plus d'une décennie.

"Le Gazaoui moyen, qui s'inquiète pour ses moyens de subsistance et ceux de sa famille, doit comprendre que quiconque participe à des actions terroristes détériore ses conditions de vie", a-t-il expliqué.

Depuis le 30 mars, des milliers de Gazaouis manifestent le long de la barrière avec Israël pour demander la levée du blocus et pour le droit au retour des Palestiniens qui ont été chassés ou ont fui de leurs terres à la création d'Israël en 1948.

Au moins 172 Gazaouis ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date. Un soldat israélien a également été tué.

Plusieurs escalades de violence entre le Hamas et Israël ces derniers mois ont ravivé le spectre d'une nouvelle guerre mais un calme relatif semble revenu ces dernières semaines.

Israël et le Hamas se sont livré trois guerres depuis 2008.

Vos commentaires