Irak: au moins 11 morts dans un attentat suicide à la voiture piégée

Irak: au moins 11 morts dans un attentat suicide à la voiture piégée
Attentat suicide à la voiture piégée à Ramadi en Irak, le 17 septembre 2014AZHAR SHALLAL

Au moins 11 personnes ont été tuées, dont cinq membres des forces de sécurité, dans un attentat suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à l'entrée de Qaïm, ville située à 340 km à l'ouest de Bagdad, selon la police.

La déflagration, qui s'est produite à 09H00 locales (06H00 GMT), a également blessé cinq autres membres des services de sécurité et 11 civils, a précisé à l'AFP le capitaine de police Mahmoud Jassem.

Parmi les morts figurent deux soldats des forces régulières et trois membres du Hachd al-Chaabi, les supplétifs paramilitaires qui ont aidé l'armée à chasser le groupe ultraradical Etat islamique (EI).

Les forces gouvernementales ont repris Al-Qaïm en novembre 2017, une des dernières encore aux mains des jihadistes.

Un mois plus tard, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi annonçait la fin de la guerre mais, selon les experts, des jihadistes se cachent toujours le long de cette frontière poreuse et dans l'immense désert irakien.

Vos commentaires