Irak: les deux principales listes au Parlement réclament la démission du Premier ministre

(Belga) Les deux listes parlementaires arrivées en tête aux législatives de mai, dont celle du leader populiste irakien Moqtada Sadr, ont annoncé samedi réclamer la démission du Premier ministre Haider al-Abadi, sur fond de manifestations émaillées de violences meurtrières.

"Nous demandons au gouvernement de s'excuser auprès du peuple et de démissionner immédiatement", a déclaré Hassan al-Aqouli, député et porte-parole de la liste "La Marche pour les réformes" de Moqtada Sadr. Ahmed al-Assadi, porte-parole de l'Alliance de la Conquête, qui rassemble d'anciens combattants antidjihadistes, a dénoncé "l'échec du gouvernement à résoudre la crise à Bassora", ville du sud du pays où 12 manifestants ont été tués et de nombreuses institutions incendiées durant la semaine écoulée. Les deux responsables s'exprimaient tous deux à l'issue d'une réunion au Parlement sur la crise à Bassora. Lors de cette réunion, convoquée à l'appel de Moqtada Sadr, M. Abadi et plusieurs de ses ministres ont tenté de défendre leur gestion des évènements. M. Assadi a ensuite ajouté que l'Alliance de la Conquête était "sur la même longueur d'onde que la Marche pour les réformes pour former un nouveau gouvernement". "Ceux qui croient que nous sommes divisés rêvent", a-t-il ajouté. "Nous allons travailler dans les heures à venir à former le gouvernement". (Belga)

Vos commentaires