En ce moment
 

Iran: décès en prison d'un universitaire et et écologiste irano-canadien

(Belga) Un universitaire et écologiste irano-canadien est décédé en prison, moins d'un mois après son arrestation, plongeant la communauté académique en Iran sous le choc dimanche.

Kavous Seyed Emami, 63 ans, directeur de la Fondation pour la faune persane, qui oeuvre à la protection des espèces menacées en Iran, avait été arrêté avec sept de ses collègues le 24 janvier. Son décès a été annoncé par sa famille et sur les réseaux sociaux tard samedi. "La nouvelle de sa mort est impossible a admettre", a réagi son fils Ramin Seyed Emami, un musicien réputé, sur son compte Instagram. Il a indiqué que la police avait informé sa mère de ce décès vendredi, en affirmant qu'il s'était "suicidé". "Je ne crois pas à cette version", a-t-il ajouté. L'Association iranienne de sociologie, dont Emami était un membre actif, a publié dimanche un communiqué en s'interrogeant sur les motifs d'un suicide. "L'information publiée sur lui est invraisemblable, nous attendons des responsables qu'ils s'expliquent et fournissent au public des informations sur son décès", est-il écrit. Une source proche de sa fondation a indiqué que les sept autres membres interpellés étaient toujours en prison. Parmi eux figure Morad Tahbaz, un homme d'affaires irano-américain. Ce dernier est issu d'une riche famille qui a fait fortune avant la révolution islamique de 1979 et qui était propriétaire du journal Kayhan, contrôlé aujourd'hui par les autorités. (Belga)

Vos commentaires