En ce moment
 

Israël: garde à vue prolongée pour deux suspects dans des affaires impliquant Netanyahu

ISRAEL

(Belga) Un tribunal israélien a prolongé lundi la garde à vue de deux protagonistes de premier plan dans des affaires de corruption présumée où le Premier ministre Benjamin Netanyahu pourrait être impliqué, a annoncé la police.

Un tribunal de Tel-Aviv a prolongé jusqu'au 4 mars la garde à vue de Nir Hefetz, un ancien conseiller de presse de la famille Netanyahu, et de Shaul Elovitch, actionnaire majoritaire de l'important groupe de télécommunication Bezeq, selon la police. Les deux hommes figuraient parmi les sept suspects arrêtés la semaine dernière, alors que le Premier ministre a récemment été l'objet de nouveaux soupçons de fraude. La police soupçonne M. Elovitch d'avoir obtenu des concessions commerciales en contrepartie d'une couverture favorable à M. Netanyahu dans Walla, un influent site d'information qu'il possède. M. Hefetz aurait servi d'intermédiaire entre Netanyahu, Bezeq et Walla. Il est aussi soupçonné d'avoir tenté de soudoyer une magistrate pour clore une enquête sur l'emploi suspect de fonds publics impliquant notamment l'épouse du Premier ministre, Sara Netanyahu. La police a interrogé le Premier ministre sept fois depuis 2017 et a indiqué qu'il y avait suffisamment de preuves pour l'inculper pour corruption dans deux affaires. Dans la première, il est soupçonné d'avoir reçu pour un million de shekels (230.000 euros) en cigares de luxe, bouteilles de champagne et bijoux de la part de richissimes personnalités, en échange de faveurs financières ou personnelles. Dans l'autre dossier, il est suspecté d'avoir tenté d'obtenir du propriétaire de Yediot Aharonot, un grand quotidien israélien, une couverture plus favorable. Selon des médias israéliens, la police l'interrogera dans l'affaire Bezeq pour la première fois vendredi. Ces affaires ont provoqué des appels à la démission du Premier ministre, qui ne cesse de clamer son innocence. Lundi, la PDG de Bezeq, Stella Handler, a été placée en résidence surveillée au terme de sa garde à vue. De même pour l'épouse de Shaul Elovitch, Iris, tandis que son fils Or a été libéré sous caution, a indiqué la police. Eli Kamir, un autre ancien conseiller de Netanyahu arrêté la semaine dernière, saura mercredi si sa garde à vue est prolongée. (Belga)

Vos commentaires