En ce moment
 
 

Israël menace d'user de la force contre le "terrorisme" des hackers

 
 
Israël usera de la force contre le "terrorisme" des hackers, a affirmé samedi le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Dany Ayalon après la divulgation sur internet des coordonnées de milliers de cartes de crédit appartenant à des Israéliens. "Il faut transmettre un message à tous ceux qui agressent ou tentent d'agresser Israël y compris dans son cyberespace en les prévenant qu'ils se mettent ainsi en danger et qu'ils ne bénéficieront d'aucune immunité contre des actions de représailles d'Israël", a affirmé M. Ayalon, dont les propos ont été cités par plusieurs médias. Ces attaques relèvent du "terrorisme qu'il faut traiter en tant que tel. Dans le cyberespace, nous disposons de capacités actives et nous pourrons frapper tous ceux qui tentent de nous frapper", a ajouté le vice-ministre. M. Ayalon s'est également félicité que les Etats-Unis aient "annoncé officiellement que toute attaque dans leur cyberespace sera considérée comme une déclaration de guerre et qu'ils réagiront comme s'il s'agissait d'une attaque de missiles". Un hacker se présentant comme saoudien a divulgué cette semaine sur internet les coordonnées de plusieurs milliers de cartes de crédit appartenant à des Israéliens. Il a de nouveau frappé vendredi avec un nouveau fichier contenant un cheval de Troie, selon la radio israélienne. Dans un communiqué publié sur internet, l'auteur de cette cyber-attaque avait affirmé être membre d'un "groupe de hackers" saoudiens. Le site d'information israélien Ynet a pour sa part rapporté que le hacker est un internaute de 19 ans qui utilise un serveur au Mexique. (VIM)



 

Vos commentaires