Israël n'exclut pas de s'attaquer à l'Iran en Irak

Syrie, ISRAEL

(Belga) Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a évoqué lundi la possibilité d'attaques contre des cibles iraniennes en Irak en cas de menace pour la sécurité d'Israël. "Nous ferons face à toute menace iranienne, d'où qu'elle vienne. Notre liberté d'action est totale", a dit M. Lieberman, interrogé sur des informations récentes selon lesquelles l'Iran avait fourni des missiles balistiques à des milices chiites alliées en Irak au cours des derniers mois.

Ces missiles auraient une portée suffisante pour frapper Ryad en Arabie saoudite ou Tel-Aviv en Israël et serviraient à dissuader toute attaque contre les intérêts iraniens dans la région, selon ces informations. Interrogé sur la possibilité qu'Israël s'en prenne à des positions militaires iraniennes en "Irak ou à Téhéran", M. Lieberman a prévenu: "Nous suivons ce qui se passe en Syrie et les menaces iraniennes". "Nous ne nous limitons pas uniquement au territoire syrien, il faut que cela soit clair", a-t-il ajouté lors d'un forum sur les médias. Tout en veillant à ne pas être entraîné dans le conflit chez son voisin syrien, Israël a mené ces dernières années des dizaines de raids contre des positions syriennes et des convois d'armes destinées, selon lui, au Hezbollah libanais, qui soutient le régime de Bachar al-Assad. (Belga)

Vos commentaires