Israël: Netanyahu accuse l'Europe de complaisance envers l'Iran

Israël: Netanyahu accuse l'Europe de complaisance envers l'Iran
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (G) lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le 12 septembre 2018 à JérusalemTHOMAS COEX
ISRAEL

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé mercredi les dirigeants européens de faire preuve de complaisance vis-à-vis de l’Iran au lieu de s’opposer à ses activités "terroristes".

Les propos tenus par M. Netanyahu devant le conseil des ministres sont dans la droite ligne des efforts de M. Netanyahu pour pousser les dirigeants du monde à se joindre aux États-Unis dans leurs pressions sur Téhéran.

"Le temps est venu pour le monde de s'unir dans la lutte contre les organisations terroristes. Il l'a fait dans une certaine mesure contre le groupe État islamique (EI), mais il ne le fait pas contre l'Iran", a dit M. Netanyahu, selon ses services.

Le 8 mai, le président Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions contre Téhéran ainsi que contre toutes les entreprises ayant des liens avec ce pays.

Les puissances européennes ont rejeté la demande des Etats-Unis d'isoler économiquement l'Iran, arguant du fait que cet accord empêchait l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.

Adversaire ardent de l'accord nucléaire et du régime iranien, le Premier ministre israélien appelle à renforcer les sanctions. Il se dit inquiet que l'Iran ne se dote de la bombe atomique, dont il voit son pays comme la cible désignée.

"Le discours d’apaisement face à l'Iran encourage les attaques incessantes contre les valeurs et la sécurité du monde libre, il est temps que l'Occident se joigne aux efforts clairs de l'administration Trump contre le régime terroriste à Téhéran", a clamé M. Netanyahu.

Vos commentaires