JO-2018: les hockeyeurs russes champions olympiques pour la première fois depuis 1992

JO-2018: les hockeyeurs russes champions olympiques pour la première fois depuis 1992
Les hockeyeurs russes se congratulent après avoir remporté la médaille d'or aux JO, au détriment de l'équipe d'Allemagne, le 25 février 2018 à GangneungKirill KUDRYAVTSEV

Les athlètes olympiques de Russie, grands favoris de la finale, sont passés tout près de la catastrophe mais ont finalement réussi à remporter leur premier titre en hockey sur glace depuis 26 ans en venant à bout de l'Allemagne 4-3 après prolongation dans une finale des JO haletante dimanche.

Pour leur première finale olympique, les Allemands ont fait mieux que se défendre et menaient encore 3-2 à moins d'une minute de la fin, avant l'égalisation de la Russie, qui est donc finalement parvenue à s'imposer en prolongation.

C'est le 9e titre olympique des Russes en hockey, un record, et seulement la 2e médaille d'or de la délégation des athlètes olympiques de Russie à Pyeongchang après celle de la patineuse artistique Alina Zagitova.

Sans les joueurs de la NHL, retenus dans le Championnat nord-américain, le tournoi olympique a comme prévu été très ouvert et imprévisible, mais la Russie, légèrement favorite sur le papier avant les Jeux, a pour une fois fait honneur à son statut.

Les deux équipes ont entrevu la victoire en 3e période, d'abord quand le Russe Gusev marquait un but de renard pour enfin donner l'avantage à son équipe (2-1, 54e). Mais l'Allemagne égalisait dix secondes plus tard et touchait presque du doigt à son tour la médaille d'or quand Muller donnait l'avantage aux Jaune et Noir à trois minutes du terme (2-3, 57e).

Mais Gusev, encore lui, égalisait à 55 secondes de la sirène pour arracher la prolongation. Là, les Russes ne laissaient pas passer leur chance: profitant d'une supériorité numérique, Kaprizov scellait la victoire à la 70e minute.

Les Russes ont remporté huit des dix titres olympiques entre 1956 et 1992 (le dernier en tant qu'"équipe unifiée" après la dissolution de l'URSS), mais la médaille d'or s'était depuis toujours refusée à eux depuis. Ils n'ont plus remporté qu'une médaille d'argent en 1998 à Nagano, et une en bronze en 2002 à Salt Lake City.

Malgré cette défaite en finale, les Allemands ont de leur côté écrit une belle page de leur histoire, eux qui étaient au bord de l'élimination dès les barrages d'accession en quarts de finale, quand ils n'ont battu la Suisse qu'en prolongation.

Ils ont ensuite accroché à leur tableau de chasse la Suède, finaliste à Sotchi il y a quatre ans, et le Canada, double tenant du titre, en demi-finale.

Il s'agit seulement de leur troisième podium olympique, après les bronzes en 1932 à Lake Placid, et en 1976 de l'Allemagne de l'Ouest à Innsbruck.

bdx/ah

Vos commentaires