Kenya: une "attaque coordonnée" impliquant au moins un kamizaze

Kenya: une
Des membres des forces spéciales kényanes en position devant un complexe hôtelier après une explosion suivi de tirs, le 15 janvier 2019 à NairobiLuis TATO

L'attaque jihadiste en cours mardi dans un complexe regroupant un hôtel et des bureaux à Nairobi est une "attaque coordonnée" perpétrée par un commando dont un des membres s'est fait exploser, a déclaré à la presse le chef de la police kényane, Joseph Boinnet.

"Nous pouvons confirmer que cet acte criminel a commencé vers 15H00 (12H00 GMT) d'une manière coordonnée et a débuté avec l'attaque de la banque I&M, une explosion qui a visé trois véhicules dans le parking et une explosion-suicide dans le hall de l'hôtel Dusit", a-t-il déclaré en direct à la télévision.

M. Boinnet a précisé que six des sept étages de l'hôtel Dusit, qui compte une centaine de chambres, avaient été sécurisés.

Il a toutefois ajouté que d'autres bâtiments alentour devaient encore être sécurisés.

Sur place, des journalistes de l'AFP pouvaient entendre des coups de feu sporadiques, près de six heures après le début de l'attaque.

Vos commentaires