En ce moment
 
 

Kim qualifie les derniers tirs nord-coréens d'"avertissement" à Washington et à Séoul (KCNA)

Kim qualifie les derniers tirs nord-coréens d'
Capture d'écran de la télévision KCTV montrant le leader nord-coréen Kim Jong Un assister au lancement d'un missile, le 31 juillet 2019 depuis un poste d'observation non localiséHandout

Les derniers tirs de missiles par la Corée du Nord sont un "avertissement" à Washington et Séoul, qui mènent des manoeuvres militaires conjointes, selon le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, cité mercredi par l'agence d'Etat KCNA.

"Se félicitant du succès de ce tir de démonstration, Kim Jong Un a noté que cette action militaire était une occasion d'adresser un avertissement approprié en direction des manoeuvres militaires conjointes que mènent les Etats-Unis et la Corée du Sud", selon KCNA.

L'agence officielle a indiqué que M. Kim avait personnellement assisté à ce tir de missiles qui a eu lieu mardi. L'essai a permis de vérifier l'efficacité d'"un nouveau type de missiles tactiques guidés", a-t-elle précisé.

L'état-major interarmes des forces sud-coréennes a indiqué que la Corée du Nord avait tiré mardi deux projectiles "présumés être des missiles balistiques de courte portée" et qui se sont abattus en mer.

Ce dernier lancement a eu lieu après que les forces américaines et sud-coréennes ont commencé lundi des manoeuvres conjointes visant à tester la capacité de Séoul à avoir un contrôle opérationnel en temps de guerre.

Pyongyang avait prévenu que le lancement de ces manoeuvres compromettrait la reprise des négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sur l'arsenal nucléaire de Pyongyang.

La Corée du Nord a toujours réprouvé ces manoeuvres conjointes régulières qu'elle considère comme une préparation pour une éventuelle invasion de son territoire.

Vos commentaires